Berger insatisfait par la situation actuelle de la F1

L'ex-pilote Gerhard Berger s'est montré critique de la situation actuelle au niveau des pneumatiques Pirelli, qui selon lui influencent trop les résultats des courses

L'ex-pilote Gerhard Berger s'est montré critique de la situation actuelle au niveau des pneumatiques Pirelli, qui selon lui influencent trop les résultats des courses.

Pirelli a récemment annoncé n'apporter aucun changement à la structure de ses pneus, en raison du peu de roulage sur le sec lors du Grand Prix du Canada et le peu de données récoltées.

Dans un communiqué, le manufacturier italien a également indiqué qu'une des raisons de ne pas changer de pneus était que "les écuries n'ont pas réussi à accepter à l'unanimité les changements prévus."

Pour Gerhard Berger, vainqueur en Grand Prix et ex-propriétaire de l'écurie Toro Rosso, la situation actuelle est inacceptable, dans le sens où les pneus annulent d'une certaine façon le travail des écuries.

"Je le redis, il est impossible que des écuries et des motoristes investissent des millions pour s'améliorer pour qu'au final tout soit décidé par le manufacturier de pneus" a-t-il déclaré dans un journal autrichien.

"Ce n'est pas bon. Je suis pour la véritable course automobile, avec les meilleurs aux avant-postes. Je suis pour que le sport, et non les pneus, joue le rôle principal."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités