Berger ne reviendra qu'à la tête d'une équipe

Retraité des Grands Prix depuis 1997, Gerhard Berger n'en a pas moins été présent dans les paddocks ces dix dernières années

Retraité des Grands Prix depuis 1997, Gerhard Berger n'en a pas moins été présent dans les paddocks ces dix dernières années.

Responsable du retour de BMW en Formule 1 avec Williams au début des années 2000, il avait ensuite investi dans l'équipe Toro Rosso, qu'il a dirigée entre 2006 et 2008. Depuis, l'Autrichien n'a plus de rôle actif dans la discipline.

Récemment, il aurait été approché par Jean Todt afin d'occuper un poste important à la FIA. Une proposition qu'il a refusée poliment. Berger a reconnu que seul un poste à la tête d'une équipe pourrait de nouveau l'intéresser, tout en concédant qu'il ne se sentait plus capable de "voyager tout le temps".

"Ce fût la même [réponse] qu'avec Max Mosley, j'ai dit 'non merci'. J'aime apporter mon expérience, et préfèrerais m'intéresser à une équipe de course, la préparation d'une voiture et les courses le dimanche. Mais ce n'est pas le cas," a-t-il précisé à Autosport.

Président de la FIA, Jean Todt n'a jamais caché son souhait de pouvoir collaborer avec Berger. D'après le Français, l'ancien pilote a encore beaucoup à donner à la Formule 1.

"J'espère vraiment que tôt ou tard il pourra jouer un rôle spécifique, pas nécessairement à la FIA. Je pense que Gerhard est davantage intéressé pour avoir son équipe, son entreprise, et c'est un très bon homme d'affaires," avait déjà confié Todt il y a quelques mois.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger , Jean Todt
Équipes Toro Rosso , Williams
Type d'article Actualités