Berger / Senna - Le sourire d'un ami
Ayrton Senna
Gerhard Berger dans la McLaren Honda
Gerhard Berger

Dans la préface du livre "La Vie d'Ayrton Senna", publié en 2003, Gerhard Berger signe une émouvante préface intitulée "Mon ami et coéquipier". Nous vous proposons la lecture de la seconde et dernière partie de celle-ci en ce premier mai, chargée de la lourde connotation de l'accident tragique d'Imola 1994.

"La dernière fois que je l’ai vu fut à l’hôpital de Bologne. Je savais qu’il était mourant et qu’il n’y avait aucune chance de le faire s’en sortir. Le Professeur Watkins m’a laissé rester dans sa chambre quelques instants seul avec lui, pour la dernière fois. J’ai passé quelques minutes avec lui, et voilà.

Dans cette vie, on est peu préparé à la mort. En fait, au cours de ma carrière, beaucoup de mes amis et coéquipiers sont morts – Michele Alboreto, Elio de Angelis, Roland Ratzenberger, Manfred Winkelhock, Jo Gartner, et ça continue comme ça. Mais de tous, Ayrton était mon ami le plus proche et bien que cela n’ait pas été complètement inattendu, cela fit vraiment mal.


Par la suite, remonter dans ma voiture de course fut ma réalisation la plus difficile en sport automobile. Puiser en moi fut très difficile, particulièrement lorsque ma fille vint me demander s’il était vrai qu’Ayrton était mort. Ce fut dur, mais tous les pilotes devaient faire face à la même chose en 1994. Voulions-nous encore le faire ? Etait-ce fou ? Ce furent des temps très difficiles et dramatiques. Mon dernier vrai souvenir d’Ayrton est lorsqu’il s’est retourné et m’a souri sur la grille, alors que les noms des pilotes étaient annoncés dans les haut-parleurs et que la foule de San Marin m’acclamait. C’était le sourire d’un ami qui était heureux de voir le soutien des gens et leur amour pour moi. C’est la dernière chose dont je me rappelle de lui". Gerhard Berger, Saint Marin, le dimanche 20 avril 2003.  Préface du livre "La vie d'Ayrton Senna", Tom Rubython / Paperback.

partages
Jean-Louis Moncet - Senna, l'ultra-pointilleux mystique

Article précédent

Jean-Louis Moncet - Senna, l'ultra-pointilleux mystique

Article suivant

Senna - Ses années karting [1/2]

Senna - Ses années karting [1/2]
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021