Bernie Ecclestone prend la défense de Carmen Jorda

Bernie Ecclestone sait que la valeur d'un pilote n'est pas uniquement sportive, mais également marchande.

En ouvrant la porte à Carmen Jorda dans le rôle de pilote de développement, l'équipe Lotus F1 Team attire régulièrement les caméras et les appareils photo sur ses couleurs, et la démarche n'est pas pour déplaire à Bernie Ecclestone, dont la compagne Fabiana s'entend par ailleurs particulièrement bien avec la jeune pilote espagnole.

 

GALERIE : La carrière de Carmen Jorda

La légitimité du rôle de Jorda fait débat, mais Ecclestone n'a jamais caché qu'à son sens, toute publicité pour la F1, qu'elle soit un débat animé ou un consensus positif, permet au sport de gagner en renommée. En ce sens, il n'est pas surprenant que le Grand Argentier de la F1 se fasse l'avocat de la jeune pilote espagnole.

 

Un débat public animé

C'est dans les colonnes de Motorsport.com que Michèle Mouton, responsable de la Commission FIA pour les Femmes en sport automobile, a exprimé ses doutes quant au niveau de responsabilités octroyées par Lotus à Jorda cette année.

 

L'Espagnole s'est par la suite avouée étonnée par les commentaires en question, nous expliquant par ailleurs qu'elle serait ravie d'accueillir l'ancienne pilote de rallye pour lui montrer la nature de son travail, qui dépasse le cadre de faire-valoir de l'équipe.

Désormais, c'est au tour d'Ecclestone d'expliquer que la pilote espagnole mérite d'être là où elle est. "Elle est très bonne. On a demandé à Lotus de voir, et elle a fait un très bon boulot pour eux", estime-t-il ainsi au micro de Motorsport.com.

 

Contrairement à Danica, Jorda veut être en F1

"Elle veut être en F1. Il nous faut trouver la bonne façon [de le faire] mais elle n'est pas seule. Il y a plein d'autres personnes. J'ai vu la jeune femme Américaine, Danica, et ai dit qu'elle serait capable de faire quelque chose pour de Silvestro mais elles n'ont pas voulu venir en Europe; elles souhaitaient rester en Amérique. Il faut donc trouver la personne qui a assez de talent et qui veut le faire, en étant préparée à abandonner ce qu'il y a à abandonner".

Bernie Ecclestone espère par ailleurs que d'autres jeunes femmes émergeront à un niveau élevé pour pouvoir disposer d'une chance de venir en F1. Le Britannique se dit fermement derrière la prise d'initiatives dans ce sens.

 

Regardez, Miss Univers : elle n'est pas la plus belle fille au monde; elle est la meilleure à avoir participé à la compétiton

Bernie Ecclestone

"J'aimerais pousser fort, pas seulement pour Carmen, mais pour les autres personnes qui sont sans doute par là", avant d'expliquer à sa manière que la représentante féminine qui aura un jour sa chance en F1 n'a pas non plus besoin d'être impérativement la référence absolue. Et comme au loto, il faut un billet pour gagner la cagnotte! "Regardez Miss Univers. Ça ne veut pas dire qu'elle est la plus belle fille au monde. Ça signifie qu'elle est la meilleure à avoir participé à la compétition. Carmen n'est peut-être pas la meilleure, mais elle est dans la compétition".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michèle Mouton , Simona De Silvestro , Carmen Jorda , Danica Patrick
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités
Tags débat, ecclestone, femme, mouton