Best of 2012 - Alonso se remémore la collecte de ses titres

ToileF1 vous propose un petit flash-back sur certains des évènements marquants de la saison 2012, tels qu’ils furent relatés à chaud sur le site

ToileF1 vous propose un petit flash-back sur certains des évènements marquants de la saison 2012, tels qu’ils furent relatés à chaud sur le site. Au menu de cet arrêt : le flashback offert par Fernando Alonso sur les émotions vécues lors de la collecte de ses deux titres mondiaux, avec Renault en 2005 et 2006.

---

Les deux titres mondiaux remportés par Fernando Alonso remontent déjà à 2005 et 2006. Depuis, l’Espagnol a ajouté de nombreuses victoires à son palmarès, mais aucun titre, en dépit du fait d’être passé près avec McLaren, en 2007.

Lorsque je suis devenu champion pour la seconde fois, ce fut un weekend vraiment fantastique”, se remémore Alonso pour F1 Racing. “Il s’agissait de ma dernière course avec Renault après une relation de 5 ans et nous avons remporté ensemble les titres pilotes et constructeurs une nouvelle fois. Gagner les titres sur la dernière course était quelque chose dont j’avais rêvé, mais sans m’attendre à y parvenir”.

Alonso revient en particulier sur l’exercice 2006, lors duquel la bataille en piste fit rage face à Michael Schumacher, alors sur Ferrari.

En 2006, nous avions à un moment donné 25 points d’avance, mais en avons perdu beaucoup en raison de divers problèmes. Il y eut le problème de roue arrière en Hongrie, et nous n’avions pas terminé à Monza en raison d’un problème moteur. Après ces courses, notre avantage a vite disparu et nous étions à égalité de points avec Michael et Ferrari pour les trois dernières courses en Chine, au Japon et au Brésil. Pourtant, j’étais toujours convaincu que nous pouvions gagner. Nous sommes parvenus à inscrire 26 points sur 30 possibles [une victoire valait 10 points] et ce fut suffisant avec la crevaison de Schumacher pour être champions”, se rappelle-t-il.

Comme cette année, lorsqu’il afficha une émotion toute particulière en s’imposant à Valencia devant son public, Alonso était déjà fort touché par le soutien populaire reçu par ses supporters.

Je me souviens que ce qui m’a vraiment aidé fut le soutien que j’ai reçu de la part de mes fans en Espagne et le point culminant fut ma victoire à domicile en 2006. Ils ont essayé de m’aider de toutes les façons possibles, et ce fut très important, particulièrement dans les moments difficiles de l’année”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Fernando Alonso
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités