Bianchi : "La France, une grande nation du sport auto"

Quatre pilotes représenteront les couleurs françaises en Formule 1 cette année

Quatre pilotes représenteront les couleurs françaises en Formule 1 cette année. Avec le rôle de pilote de développement occupé par Nicolas Prost chez Lotus, ce sont en tout cinq pilotes français qui sont cette année bien installés au sommet du sport automobile mondial.

Jules Bianchi, dernier à avoir signé avec Marussia, bénéficie, en plus de deux partenaires, d'un important soutien de la Fédération Française du Sport Automobile, la FFSA.

C’est vrai, c’est quelque chose d’important,” reconnaît Bianchi pour Le Monde, à l'évocation de ce chiffre jamais vu sur la grille depuis 1995. “Pendant quelques années, la France n'a pas eu de pilote en F1. C’était compliqué pour le sport automobile français. Maintenant, la France est redevenue une grande nation du sport automobile, et c’est une très bonne chose. Je suis très content. J’aimerais forcément qu’il y ait un peu plus d’attachement au sport automobile en France mais ça viendra. Un Grand Prix de France serait une bonne chose pour le sport automobile français”.

Pour l'heure, Bianchi ne sait pas encore réellement quoi attendre de sa première saison en Formule 1. Il lui faudra en tous les cas s'affirmer face à un coéquipier lui aussi débutant en la personne de Max Chilton.

C'est encore difficile de se fixer des objectifs clairs. C'est difficile de savoir où nous allons nous situer. Je reste concentré avec l’équipe. Il ne faut pas trop espérer tout en essayant de progresser pendant la saison et pourquoi pas marquer un point. Mais le but cette année, c'est de progresser et avant tout d'être prêt pour Melbourne”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Chilton , Nicolas Prost , Jules Bianchi
Type d'article Actualités