Bianchi ne devance que son coéquipier

Les qualifications du Grand Prix d'Italie n'ont pas réservé de bonne surprise à Jules Bianchi

Les qualifications du Grand Prix d'Italie n'ont pas réservé de bonne surprise à Jules Bianchi. De façon prévisible, le Français est relégué à une demi-seconde des Caterham, mais maintient son niveau de performance en devançant son coéquipier Max Chilton d'une marge confortable de quatre dixièmes. “Malheureusement, nous avons manqué de temps pour continuer à travailler sur l'équilibre de la voiture”, regrette Bianchi. “Il est clair que je me bats avec la voiture, et que je perds du temps à cause de ça, mais je suis confiant quant à un meilleur rythme de course”. “Cela reste très décevant, car c'est vraiment un circuit fantastique qui est cher à mes yeux, mais tout ce que nous pouvons faire, c'est faire de notre mieux demain, et espérer rencontrer des opportunités”, conclut le natif de la Côte d'Azur. La course de demain pourrait en effet être perturbée par la pluie, ce qui pourrait être une opportunité de signer un bon résultat pour Marussia, mais présente aussi un risque au niveau du championnat des constructeurs, puisqu'une 13e place d'une Caterham relèguerait l'équipe de Jules Bianchi au dernier rang de la hiérarchie.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Chilton , Jules Bianchi
Type d'article Actualités