Bianchi se serait bien passé d'une pause de trois semaines

Quinzième à Melbourne puis treizième à Sepang, Jules Bianchi a vécu un début de saison sur un petit nuage

Quinzième à Melbourne puis treizième à Sepang, Jules Bianchi a vécu un début de saison sur un petit nuage. A tel point que le Français aurait aimé enchaîner rapidement avec un troisième Grand Prix plutôt que de vivre une pause de trois semaines. Toutefois, ce laps de temps à permis à son équipe de travailler d'arrache-pied pour analyser les données déjà récoltées et préparer des améliorations qui seront utilisées dès ce week-end à Shanghai. "Je suis vraiment impatient d'être en Chine et de revenir à la course. Les choses ont si bien débuté que c'est presque dommage d'avoir du stopper durant trois semaines", a déclaré Bianchi. "Mais pour l'équipe, c'est très important d'avoir le temps de regarder ce que nous avons accompli pour continuer à aller de l'avant. Pour moi aussi, j'ai pu réfléchir à ce qui avait été moins bien, mais c'est quand même un début très positif pour ma première saison de F1." "Je suis très heureux des progrès réalisés jusqu'ici. Il est maintenant question de maintenir la dynamique actuelle, donc c'est bien de savoir que nous arrivons sur la prochaine course avec certains développements qui devraient de nouveau nous aider." Le tracé chinois sera presque une découverte pour Bianchi, qui avait participé à la séance du vendredi matin il y a un an avec Force India, mais la pluie était venue perturber son programme. "J'ai une petite expérience du circuit de Shanghai, où j'ai bouclé huit tours l'année dernière en essais libres, et j'ai passé du temps dans le simulateur durant la pause. L'objectif pour cette course est de rester proche des gars devant nous et de les concurrencer régulièrement, tour après tour."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi
Équipes Force India
Type d'article Actualités