Bianchi surmonte la course la plus difficile de sa saison

S'il se souviendra de son premier Grand Prix des États-Unis comme d'une course longue et éreintante, Jules Bianchi peut toutefois se satisfaire d'avoir accompli la mission qui lui était confiée à Austin

S'il se souviendra de son premier Grand Prix des États-Unis comme d'une course longue et éreintante, Jules Bianchi peut toutefois se satisfaire d'avoir accompli la mission qui lui était confiée à Austin.

18e sous le drapeau à damiers, le Français est parvenu sans difficulté à devancer les deux Caterham ainsi que son coéquipier. Un résultat qui correspond à l'objectif que s'était fixé Marussia, qui occupe toujours la 10e place du Championnat du Monde des Constructeurs.

"C'est juste de dire que c'était la course la plus difficile de la saison pour moi", avoue Bianchi. "Avec un seul arrêt au stand, en passant des pneus mediums aux pneus durs, c'était vraiment une longue course avec beaucoup de concentration pour prendre soin des pneus. Le départ était bon, suffisamment pour me placer devant van der Garde, et ensuite je suis vraiment satisfait de ma course car nous avons pu facilement garder les Caterham derrière."

"Je dois remercier toute l'équipe car ils ont beaucoup travaillé, pas seulement pour résoudre les problèmes durant le week-end, mais aussi en apportant de nouvelles pièces sur la voiture et en les rendant efficaces à ce moment de la saison."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi
Type d'article Actualités