Bilan 2015 - Pastor Maldonado impuissant face à Grosjean

partages
commentaires
Bilan 2015 - Pastor Maldonado impuissant face à Grosjean
Par : Benjamin Vinel
14 déc. 2015 à 14:40

Après une saison 2014 difficile, marquée par de nombreux abandons et un manque de compétitivité certain face à son coéquipier, Pastor Maldonado espérait remonter la pente cette saison. Le bilan est néanmoins plus que mitigé.

Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 et Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 en lutte pour une position
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Sergio Perez, Sahara Force India et Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 Team
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23

Comptablement, cela paraît pourtant très positif. Le passage à l’unité de puissance Mercedes a donné un coup de fouet à la compétitivité des Lotus, et Pastor Maldonado est passé de deux points l’an passé à 27 points au compteur en 2015.

Le problème, c’est que le Vénézuélien a grandement peiné à rivaliser avec son coéquipier Romain Grosjean. Maldonado, qui a pourtant la réputation d’avoir une belle vitesse de pointe, a pris une véritable claque par son coéquipier en qualifications, battu 17 fois sur 18!*

L’écart moyen entre les deux hommes est de 0,362 seconde, sensiblement similaire tout au long de la saison même s’il y a eu une légère amélioration après la trêve : sans tenir compte de la seconde qui séparait les pilotes Lotus à Austin, l’écart moyen tombe à 0,238 seconde sur cette moitié de saison. Pas de quoi pavoiser pour autant, pour Maldonado, qui n’est passé en Q3 qu’à quatre reprises cette saison, notamment à Monaco : la seule fois qu’il a battu Grosjean.

De nombreux abandons

En course, c’était également difficile pour Maldonado, d’autant que les abandons ont été nombreux en début de saison. Le Vénézuélien a franchi le drapeau à damier une seule fois lors des six premières courses, si bien qu’après Monaco, il pointait au dernier rang du championnat, derrière les pilotes Manor!

Maldonado a ensuite redressé la barre, se classant septième des Grands Prix du Canada et d’Autriche, engrangeant ainsi douze points précieux au championnat. Impliqué dans le carambolage du premier tour à Silverstone avec son coéquipier, le Sud-Américain est reparti de Grande-Bretagne les mains vides, avant de signer une performance inédite en Hongrie… dans le mauvais sens du terme : un record de pénalités!

La première lui a été infligée suite à son accrochage avec Sergio Pérez, la seconde à cause d’un dépassement sous le régime de la voiture de sécurité, et la troisième du fait d’un excès de vitesse dans les stands… alors qu’il purgeait un drive through.

La deuxième moitié de saison n’a pas mieux commencé : en Belgique et en Italie, Maldonado a couvert un total de trois tours de course, victime d’un problème électrique à Spa-Francorchamps alors que le pilote Lotus a endommagé son fond plat au premier tour à Monza.

Une fiabilité pas concrétisée en fin de saison

Maldonado a toutefois eu l’opportunité de faire ses preuves par la suite, avec six courses qu’il est parvenu à terminer… sans pour autant parvenir à devancer Grosjean une seule fois au drapeau à damier. Le Vénézuélien est au moins parvenu à engranger quelques points, se classant dans le top 8 dans trois courses consécutives à Suzuka, à Sotchi et à Austin. Mais derrière Grosjean au Japon, alors que le pilote franco-suisse a été contraint à l’abandon dans les deux autres cas.

Avec neuf abandons et seulement 3830 tours couverts au compteur, Pastor Maldonado et Lotus sont l’association qui a montré le moins de fiabilité en 2015 – même les pilotes McLaren n’ont pas abandonné si souvent!

Maldonado a également été loin de convaincre en performance pure et devra faire mieux face au débutant Jolyon Palmer… s’il est conservé par Lotus, car Carlos Ghosn a laissé entendre que le duo de pilotes de ce qui sera Renault F1 l’an prochain pourrait évoluer.

  Pastor Maldonado en 2015

GP disputés 19
Tours parcourus 778
Top 10 6
Meilleur résultat 7e (Canada, Autriche, Russie)
Meilleure qualification 6e (Canada)
Points marqués 27
Abandons 9
Clt Championnat 14e

* Cette statistique ne prend pas en compte Abu Dhabi, où Grosjean était plus rapide en Q1 mais n'a pas effectué de tour chronométré en Q2 à cause d'une panne.

Prochain article Formule 1
Ferrari s'attend à un Räikkönen "phénoménal" en 2016

Article précédent

Ferrari s'attend à un Räikkönen "phénoménal" en 2016

Article suivant

Les motoristes appelés à trouver des solutions

Les motoristes appelés à trouver des solutions

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado
Équipes Lotus F1
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Analyse