Bilans Saison 2019
Dossier

Bilans Saison 2019

Bilan 2019 - Une saison et deux visages pour le quadra Räikkönen

Lancé dans un nouveau défi, le Champion du monde 2007 est resté fidèle à lui-même, sans toutefois faire de miracles chez Alfa Romeo.

Bilan 2019 - Une saison et deux visages pour le quadra Räikkönen

On avait laissé Kimi Räikkönen sur une dernière victoire en Grand Prix décrochée à Austin l'an passé, puis sur des adieux sans fanfaronnade à la Scuderia Ferrari, à l'image du personnage. Il nous est revenu fidèle à lui-même début 2019, malgré un changement de couleurs et surtout de dimension, le défi Sauber/Alfa Romeo étant sans commune mesure avec ce que le Champion du monde 2007 avait connu ces dernières années. Néanmoins, derrière le flegme et la fraîcheur d'Iceman, il y a bel et bien le plaisir de rouler encore dans la catégorie reine et de prendre au sérieux la compétition.

Lire aussi :

Investi et appliqué, sans pour autant changer quoi que ce soit de son attitude, Räikkönen s'est rapidement fondu dans le moule d'une équipe qui a évidemment bien changé par rapport à celle qui l'avait fait débuter en Formule 1 en 2001. La structure d'Hinwil, passée par une période très délicate il y a deux ans encore, voulait confirmer son spectaculaire redressement initié en 2018 sous l'impulsion de Frédéric Vasseur et Charles Leclerc. À ce titre, rien de mieux que l'expérience apportée par un pilote vedette, même quadragénaire !

La saison de Räikkönen a toutefois eu deux visages, au même titre que celle de sa nouvelle équipe. Ainsi a-t-il d'abord enchaîné quatre Grands Prix conclus dans les points, ce qui augurait d'une grosse régularité et d'un championnat potentiellement réussi. Puis il y eut trois courses plus difficiles, avant un rebond jusqu'à la trêve estivale, malheureusement terni par l'infraction technique commise à Hockenheim, et à laquelle le Finlandais ne pouvait évidemment rien.

Une demi-saison dans l'anonymat

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing

Il aurait été difficile d'imaginer Alfa Romeo et Räikkönen rencontrer toutes les peines du monde à renouer avec le top 10 une fois la trêve estivale passée. C'est pourtant ce qui s'est produit, avec à partir de Spa-Francorchamps une succession et un cumul de mésaventures, d'erreurs ou de malchance. De la Belgique à Austin, sept Grands Prix dans inscrire le moindre point : une grande première pour Räikkönen ! Il aura fallu le très remuant rendez-vous d'Interlagos pour offrir une bouffée d'oxygène au clan Alfa Romeo, avec une quatrième place à l'arrivée pour Iceman.

Entre la discrétion du champion et la communication tout aussi sobre de son écurie, il reste difficile de quantifier aujourd'hui l'apport de Räikkönen dans les rangs d'Alfa Romeo. Le tandem restera toutefois inchangé l'an prochain, ce qui permettra probablement de s'en faire une meilleure idée, tout comme pour le rapport de forces entre l'intéressé et son coéquipier Antonio Giovinazzi, qui est monté en puissance lors de la deuxième partie de saison.

Outre les performances en piste qui seront évidemment inhérentes au niveau de la future monoplace, la question qui sera de nouveau sur toutes les lèvres en 2020 autour de Räikkönen sera simple : stop ou encore  ? Ou qu'il soit sur la grille, lui donne le sentiment d'un pilote indéboulonnable et même – sans aucun caractère péjoratif – de meuble de la Formule 1. Jusqu'à quand ? On en reprendra au moins une petite coupe l'an prochain !

Ces bilans 2019 sont aussi l'occasion pour vous de noter chaque pilote, grâce au module situé au bas de cet article.

Bilan Alfa Romeo 2019
 

partages
commentaires
Photos - Les casques spéciaux de la saison 2019 de F1

Article précédent

Photos - Les casques spéciaux de la saison 2019 de F1

Article suivant

Ferrari défend son choix d'avoir laissé Vettel gagner à Singapour

Ferrari défend son choix d'avoir laissé Vettel gagner à Singapour
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021