Bilan de la course Ferrari : Un manque de communication fatal

En début de course, Ferrari a été victime d'un problème de communication avec la FIA, ce qui a ruiné le Grand Prix de Räikkönen et Massa

En début de course, Ferrari a été victime d'un problème de communication avec la FIA, ce qui a ruiné le Grand Prix de Räikkönen et Massa.

La piste étant totalement détrempée, les commissaires ont imposé que tous les pilotes s'élancent avec des pneus extrême pluie, mais cette information n'est parvenue aux dirigeants de la Scuderia qu'après le départ de la course.

Il a donc fallu rappeler Massa puis Räikkönen aux stands afin de se mettre en conformité avec le règlement. Les deux hommes ont ensuite entamé leur remontée, mais le mal était déjà fait. Le brésilien fait définitivement une croix sur le titre mondial, tandis que seul un miracle pourrait sacrer son équipier finlandais.

Kimi Räikkönen (3e) :
"Nous avons couru avec aucune visibilité. La chose la plus compliquée à effectuer était de savoir où se trouvaient les autres pilotes et ce qu'ils faisaient. Ma course a été gâchée par un ravitaillement forcé dans le troisième tour. Nous avions choisi de démarrer avec des pneus pluie normaux, mais nous ne saurons jamais si cette option se serait avérée payant."

"Une fois de retour dans le peloton, nous avons fait de notre mieux pour remonter. Au bout du compte, la troisième place n'est pas un mauvais résultat en soit. J'ai réalisé de nombreux dépassements et toujours dans des conditions très difficiles. Nos réglages auraient été plus compétitifs sur une piste sèche, mais la voiture a tout de même été très rapide."

"Sans ce choix, je n'aurais sans doute pas perdu autant de temps. Désormais la situation au championnat est nettement plus difficile, mais je m'investirai toujours autant que d'habitude jusqu'à la fin de la saison."

Felipe Massa (6e) :
"Le résultat de cette course a mis un terme à mes chances de remporter le titre, mais sur l'ensemble du championnat, je pense avoir été compétitif en permanence. Malheureusement, la fiabilité a parfois fait défaut et cela m'a coûté des points importants."

"Etant donné nos positions au championnat, je savais que je pouvais prendre un risque en choisissant des pneumatiques différents de ceux de mes adversaires, mais ce n'était pas un choix judicieux. En plus, nous n'étions pas au courant de la décision des commissaires alors que c'était très sérieux. Ensuite j'ai essayé de faire de mon mieux."

"Je suis parvenu à revenir aux avant-postes, mais il me fallait ravitailler une nouvelle car je n'avais pas assez d'essence pour rallier l'arrivée. Le duel que j'ai remporté face à Kubica dans le dernier tour représente le meilleur moment de cette course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités