Bilan de la course Red Bull : Encore un week-end ? oublier

Red Bull comptait sur son nouvel aileron avant pour oublier le Grand Prix de Turquie, mais les vieux démons de l'écurie autrichienne ont refait surface

Red Bull comptait sur son nouvel aileron avant pour oublier le Grand Prix de Turquie, mais les vieux démons de l'écurie autrichienne ont refait surface. Webber a dû jeter l'éponge assez tôt en course, tandis que Coulthard est resté englué en milieu de peloton.

David Coulthard (10e) :
"J'ai pris un bon départ et j'ai gagné quelques places, quatre je pense. Par la suite j'ai trouvé la voiture un peu inconstante, ce qui ne m'a pas aidé à maintenir un rythme élevé durant toute la course, surtout quand j'avais de l'essence à bord. Il faut désormais que l'on regarde ce que l'on peut trouver pour la prochaine course, à Monza."

Mark Webber (abandon) :
"Il semble que ça vienne de l'hydraulique. C'est dommage car j'avais de l'essence pour réaliser un long relais, plus long que celui des voitures qui nous devançaient, et j'étais présent, prêt pour le reste de la course. Dans le tour précédant mon arrêt, j'ai commencé à avoir des problèmes en rétrogradant, puis l'équipe m'a rappelé pour que j'abandonne."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , David Coulthard
Type d'article Actualités