Bilan de la saison : Toro Rosso

En fin d'année 2011, l'écurie sœur de Red Bull, Toro Rosso, annonce ses pilotes pour la saison suivante

En fin d'année 2011, l'écurie sœur de Red Bull, Toro Rosso, annonce ses pilotes pour la saison suivante. Les dirigeants de la petite scuderia décident de ne pas renouveler le contrat de ses pilotes Alguersuari et Buemi, et de miser sur de nouvelles recrues : Daniel Ricciardo et Jean-Éric Vergne. Tous deux sont issus du centre de formation de l'équipe championne du monde, et ont déjà réalisé des tests lors des journées dédiées aux jeunes pilotes, à Abu Dhabi.

Toro Rosso commence ainsi sa saison 2012 avec un tandem de pilotes qui a tout à prouver. La première manche en Australie se révèle être très prometteuse, Jean-Éric Vergne se classant 11ème en qualifications, son équipier Ricciardo 10ème. Longtemps dans les points, le pilote français manque les points de très peu, tandis que l'australien en empoche 2. Sentiments partagés lors du Grand Prix suivant en Malaisie : les qualifications sont moins bonnes. Vergne échoue dans sa tentative de passage en Q2; Ricciardo se classe 15ème. Toutefois, le français réalise une très bonne course et termine 8ème, avec 4 points à la clé, tandis que son coéquipier échoue en 12ème position.

Il s'agit d'un très bon début de saison pour la petite scuderia, avec 6 points en deux courses. La suite est beaucoup moins réjouissante pour l'équipe, qui ne marque plus le moindre point. Le déclic arrive en seconde moitié de championnat, au Grand Prix de Belgique, où les deux pilotes marquent des points. Avec Jean-Éric Vergne une nouvelle fois 8ème, et Daniel Ricciardo juste derrière en 9ème position. Même résultat à Singapour, mais course ruinée pour le francilien suite à un accrochage avec Schumacher. Ricciardo inscrit un nouveau point à son compteur au Japon, et les deux recrues de Toro Rosso font le même coup qu'en Belgique, avec les deux monoplaces dans les points. Le pilote australien marque un point supplémentaire à Abu Dhabi, et Vergne obtient une nouvelle 8ème position lors de la finale au Brésil. À l'heure des bilans, Toro Rosso termine sa campagne 2012 avec un total de 26 points. C'est moins que les 41 points de 2011, mais plus que les 13 uniqtés de 2010. Globalement, les deux pilotes de l'écurie ont leurs points forts et points faibles. Ricciardo s'est illustré en qualifications, en accrochant une place en Q3 à deux reprises, dont une impressionnante 6ème position sur la grille à Bahrain, et en étant plus régulièrement en Q2. Dans le même temps, Vergne a avoué ses difficultés en qualifications, mais rapporte plus de points à l'équipe avec quatre 8ème places. La petite sœur de l'équipe Red Bull a principalement subi les bonnes performances des autres écuries ainsi que le niveau moyen de la monoplace. Prometteuse en début de saison, la STR8 s'est ensuite essoufflée jusqu'à la mi-saison. Avant de redevenir compétitive pour la fin du championnat. Toro Rosso doit clairement travailler sur le développement de sa monoplace tout au long de l'année. Ricciardo se doit de marquer des points un peu plus régulièrement, et Vergne, de s'améliorer en qualifications. 2013 sera l'année de la consolidation, avec de gros enjeux de possible promotion interne à la clé...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités