Bilan des français en IndyCar : S. Bourdais (3/3)

Après 10 des 19 manches composant la saison 2013 d’IndyCar, il est temps de se pencher sur les performances des trois pilotes français, Simon Pagenaud, Tristan Vautier et Sébastien Bourdais

Après 10 des 19 manches composant la saison 2013 d’IndyCar, il est temps de se pencher sur les performances des trois pilotes français, Simon Pagenaud, Tristan Vautier et Sébastien Bourdais.

Malgré ses quatre titres glanés en ChampCar de 2004 à 2007, Sébastien Bourdais connait une saison 2013 particulièrement difficile, entre manque de rythme et malchance.

Peu à l'aise avec les gommes 2013 apportées par Firestone sur les 4 premières courses, le Manceau réalisera une 11e place à St Petersburg, ce qui restera son meilleur résultat. Deux semaines plus tard, dans l'Alabama, il sort dans les graviers alors qu'il se battait avec Tristan Vautier pour la 10e place.

C'est étonnamment sur l'Indianapolis Motor Speedway que Sébastien Bourdais connait sa meilleure course, il roule constamment dans le top 10 mais au 179e tour, il rentre dans la pitlane, et c'est la catastrophe...

Il bloque les roues arrière, partant dans le mur des stands et doit donc abandonner, alors qu'un top 5 était largement à la portée de sa monoplace.

Lors des deux courses de Detroit, la malchance frappe à nouveau le pilote du Dragon Racing, puisqu'il abandonne sur problème moteur le samedi avant de créer un carambolage monstre dans la course du dimanche et de terminer 11e.

Les trois dernières courses, disputées sur ovales, ont continué sur le même rythme, si au Texas et à l'Iowa il manquait simplement de rythme, Sébastien Bourdais a dû abandonner à Milwaukee, alors qu'il était dans le top 10 à nouveau... Mais les difficultés de Bourdais ne sont pas à mettre à son actif, le véritable problème réside dans son écurie. En effet, au Texas, alors que le Français demande un demi-tour d'aileron avant en moins lors d'un pitstop, c'est un tour d'aileron en plus qui lui est donné ! Il doit ainsi repasser par les stands et perdre de précieuses places. Sur l'Iowa Speedway, le Dragon Racing a réussi à avoir un réglage parfait pour la séance qualificative, permettant donc à Sébastien Bourdais de faire un bon tour. Mais le soucis, c'est que sur ce petit ovale ce sont des courses qualificatives qui déterminent la grille... Avec moins d'appui que le reste du peloton, le Manceau ne peut rien faire et se retrouve en fond de grille pour la course du dimanche, qu'il a pu faire avec plus d'appuis. Son ingénieur a d'ailleurs été licencié après cette course et est remplacé par Tom Brown. Espérons que cela aidera la cause de Sébastien Bourdais, car le talent est clairement là...

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Bourdais , Simon Pagenaud , Tristan Vautier , Tom Brown
Équipes Dragon Racing
Type d'article Actualités