Bilan des français en IndyCar : T. Vautier (2/3)

Après 10 des 19 manches composant la saison 2013 d’IndyCar, il est temps de se pencher sur les performances des trois pilotes français, Simon Pagenaud, Tristan Vautier et Sébastien Bourdais

Après 10 des 19 manches composant la saison 2013 d’IndyCar, il est temps de se pencher sur les performances des trois pilotes français, Simon Pagenaud, Tristan Vautier et Sébastien Bourdais.

Pour le rookie Tristan Vautier, si le début de saison a montré de très belles performances de sa part, la suite était beaucoup moins rose et c'est 20e du championnat qu'il débute la deuxième moitié de cette campagne 2013.

Le natif de Saint-Martin-d'Hères, près de Grenoble, a été la sensation de l'intersaison, ayant réussi à se placer aux avant-postes des séances d'essais privés, lui permettant ainsi d'avoir un volant à temps complet après avoir gagné le titre en Indy Lights en 2012.

Arrive le moment de la confirmation, et quelle confirmation ! Lors du premier week-end, à St Petersburg, Vautier se qualifie en Q3 et s'élance depuis la sixième place sur la grille ! Malheureusement, il rencontre les mêmes maux que son équipier Pagenaud et abandonne sur problème moteur.

Sur le Barber Motorsports Park, Vautier fait encore mieux, se qualifiant en troisième position après avoir dominé les essais libres ! En course, le jeune français réussira une belle prestation, se classant au final 10e.

Mais lors des courses suivantes, la dure réalité a frappé, et Tristan Vautier a commencé à avoir un peu plus de difficultés, tout en continuant à se montrer rapide en qualifications. La malchance l'a frappé, comme par exemple à Long Beach, où son écurie le fait sortir des stands dans le ponton de Will Power... A Detroit, après deux courses difficiles à Sao Paulo et Indianapolis, Vautier se qualifie une nouvelle fois dans le top 6 pour la première course du week-end, avant de terminer 11e et 14e de la joute du dimanche. L'important dans cette deuxième moitié de saison pour Tristan Vautier sera de continuer son apprentissage, étant donné qu'il est le seul rookie, il n'a pas la pression du titre de rookie de l'année. Sam Schmidt semble satisfait de son travail, permettant au Français d'apprendre dans un environnement sain !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sam Schmidt , Sébastien Bourdais , Will Power , Simon Pagenaud , Tristan Vautier
Type d'article Actualités