Bilan des qualifs Renault : Kovalainen sombre totalement

Après un accident survenu en début de séance, Heikki Kovalainen n’a pas réussi à passer le premier round des qualifications alors que Giancarlo Fisichella n’est pas parvenu à exploiter au mieux la R27, dont le niveau de performance ce week end...

Après un accident survenu en début de séance, Heikki Kovalainen n’a pas réussi à passer le premier round des qualifications alors que Giancarlo Fisichella n’est pas parvenu à exploiter au mieux la R27, dont le niveau de performance ce week end encore semble pourtant en progrès.

Comme toujours, l’équipe fera son maximum demain, et pour Giancarlo Fisichella en particulier, la compétitivité de la R27 sur des runs longs peut le laisser espérer revenir en course et prétendre à un meilleur résultat.

En revanche la course de Kovalainen s'annonce compliquée puisqu'il partira de la 22ème et dernière position, son moteur ayant été changé après un ennui mécanique survenu lors des EL3.

Giancarlo Fisichella (9e) :
"J’ai eu un bon week end jusque là, ce qui est d’autant plus frustrant quand on voit que je n’ai pas réussi à mieux me qualifier dans la troisième manche aujourd’hui. La voiture s’est très bien comportée en Q2 et j’avais encore de la marge, j’étais donc plutôt confiant pour m’élancer en bonne position. Mais dans mon dernier tour, j’ai fait une erreur dans le virage numéro 6, j’attaquais vraiment très fort pour essayer d’améliorer et j’ai perdu le contrôle de la voiture encore dans les virages numéros 10 et 13."

"Nous espérions faire mieux qu’une neuvième place aujourd’hui mais je crois que nous pouvons rester optimistes pour demain. La voiture est très compétitive en pneus durs, ce qui sera sans doute le type de pneus le plus utilisé en course demain par les équipes et je crois que nous avons un bon rythme. J’ai confiance, je peux revenir en course demain."

Heikki Kovalainen (19e) :
"Avant toute chose, je tiens à remercier mes mécaniciens : ils ont travaillé très dur tout le week end, ils ont changé de châssis cette nuit, le moteur ce matin, ont réussi à réparer à temps pour que je puisse reprendre la piste en fin de première manche après que j’ai tapé le mur. Ils ont fait une fois encore un travail remarquable et je suis sincèrement désolé de ne pas pouvoir leur offrir ce soir un meilleur résultat en qualifications. J’ai attaqué cette séance en sachant que je serai pénalisé de dix places mais j’étais déterminé à repousser mes limites pour essayer de limiter l’impact de cette pénalité autant que possible."

"J’ai pris le vibreur dans le virage numéro 4 dans mon tour chronométré, j’ai perdu l’arrière qui a finalement tapé le mur. J’ai endommagé l’aileron arrière et le fond plat. L’équipe a fait son maximum mais il était difficile de se sentir pleinement en confiance dans la voiture après cela. J’espèrais avoir réussi à me qualifier pour la deuxième manche mais ce n’était pas le cas. Il est impossible de nier que la course demain ne sera pas particulièrement difficile. Nous savons que nous partons en fond de grille et nous ajusterons notre voiture en fonction. Je devrais me montrer agressif tout au long de la course, ne rien lâcher et essayer de remonter autant que possible."

Source : ING Renault F1 Team

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités