Bilan des qualifs Spyker : Trop loin des premiers

Il n'y eut pas de miracle chez les Orange, les deux voitures monopolisent la dernière ligne de la grille

Il n'y eut pas de miracle chez les Orange, les deux voitures monopolisent la dernière ligne de la grille. Albers a pu compléter une série de tours rapides et devance, une fois n'est pas coutume, son équipier. Adrian Sutil a quant à lui connu un problème d'embrayage.

Adrian Sutil (22e) :
"La session avait bien commencé. J'ai d'abord fait un tour en étant prudent. Lors de mon second run, la voiture fonctionnait bien et j'ai voulu pousser plus fort. Ca se passait mieux qu'hier et je pense que j'aurais pu être une demi-seconde plus vite mais mon embrayage a lâché, mes qualifs s'arrêtaient là."

"De toute manière cela n'aurait pas changé grand chose au résultat. J'aurais peut-être pu me mettre en 21e position mais notre voiture fonctionne mieux en condition de course et comme il risque de pleuvoir demain, tout peut arriver."

Christijan Albers (21e) :
"La journée a été dure. Nous avons essayé différents systèmes électroniques ainsi que d'autres solutions pour que le voiture soit plus confortable à piloter. Finalement, nous y sommes arrivés mais de manière générale, nous ne sommes pas heureux de nous retrouver aussi loin des premiers. Il y a vraiment encore beaucoup de travail à faire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Christijan Albers , Adrian Sutil
Type d'article Actualités