Bilan mi-saison : Lotus

Lotus F1 Team était très attendue cette saison, et ses performances laissent présager d’une future victoire en course, d’autant plus que l’association Kimi Räikkönen-Romain Grosjean apparaît solide et complémentaire

Lotus F1 Team était très attendue cette saison, et ses performances laissent présager d’une future victoire en course, d’autant plus que l’association Kimi Räikkönen-Romain Grosjean apparaît solide et complémentaire.

Dans le cadre d’une saison très disputée, Lotus se hisse au troisième rang du championnat du monde des constructeurs, un point derrière McLaren et trois devant Ferrari. Le duo de pilote aligné permet de combler l’absence de victoire (contre trois pour ces deux équipes), grâce à une complémentarité visible à chaque course, permettant d’engranger de bons points de façon régulière.

Avec huit podiums, qui auraient pu être plus nombreux si Romain Grosjean avait été plus appliqué en tout début de saison, l’équipe peut entretenir des ambitions dans les deux championnats. Si Grosjean est à égalité de points avec le pilote McLaren Jenson Button, Kimi Räikkönen est relégué à seulement 8 longueurs de Mark Webber, 2ème au championnat. Même si 40 points sont en outre nécessaires pour atteindre Fernando Alonso, la saison est encore longue, et si le Finlandais est motivé par une monture qui peut lui permettre de prouver toute l’étendue de son talent, alors il pourra se mêler à cette lutte.

Mais au fait, comment expliquer cette bonne forme de Lotus, notamment par rapport à une difficile campagne 2011 ? Contrairement à l’an passé, l’équipe ne doit pas gérer un choix technologique majeur lui portant préjudice – les résultats sont donc bien meilleurs. Dans l’ensemble, la gestion des pneumatiques est plutôt réussie, même si les démons de la stratégie ne sont pas bien loin : demandez au champion du monde 2007, Kimi Räikkönen, ce qu’il pense des derniers tours du Grand Prix de Chine qui lui avaient fait perdre pas moins de 12 places ! Malgré tout, les trois meilleurs tours en course réalisés cette saison sont la preuve de la rapidité de la monture d’Enstone. Elle n’a plus qu’à patienter encore un peu pour voir la machine de guerre Kimi Räikkönen pleinement lancée, pour continuer de gommer les quelques imperfections de Romain Grosjean, et enfin, surtout d’aligner tous les paramètres nécessaires à l’acquisition de résultats toujours meilleurs. A Spa, prochaine étape du championnat, la course devrait être un bon indicateur pour la suite. En somme, la deuxième partie de saison devrait être encore plus prometteuse, Lotus étant en effet sur le point d’apporter un double DRS qu’elle développe depuis plusieurs mois et qu’elle a d’ores et déjà testé en essais libres.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Ferrari , Lotus F1
Type d'article Actualités