Bilans Saison 2019
Dossier

Bilans Saison 2019

Bilan 2019 - Au fond du trou, Gasly a su rebondir

C'est l'étrange cas du docteur Gasly et de Mr Pierre. Propulsé chez Red Bull pour sa deuxième campagne complète en Formule 1, le pilote de 23 ans n'a jamais atteint le niveau de performance espéré avant de retrouver son efficacité lorsqu'il a été rétrogradé chez Toro Rosso.

Bilan 2019 - Au fond du trou, Gasly a su rebondir

Personne n'attendait de Pierre Gasly qu'il fasse jeu égal avec le prodige qu'est Max Verstappen, et remplacer une valeur sûre comme Daniel Ricciardo allait forcément être difficile, mais le Français s'est compliqué la tâche dès les essais hivernaux avec deux accidents particulièrement coûteux en matière de temps de piste et de nouvelles pièces, quand les autres pilotes du plateau se gardaient généralement de telles erreurs. Peut-être son statut chez Red Bull s'est-il déjà fragilisé à ce moment-là.

Lire aussi :

Qualifié 17e en Australie à cause d'une erreur stratégique, Gasly n'est pas parvenu à remonter dans les points, ce qui allait donner le ton de sa première moitié de saison. À l'exception d'un Grand Prix de Grande-Bretagne où il était compétitif et a même devancé son coéquipier (victime d'un accrochage) à l'arrivée, le Champion GP2 2016 était généralement loin, bien trop loin de son chef de file en performance pure, que ce soit en qualifications (où il a encaissé un 11-1) ou en course. Melbourne, Shanghai, le Paul Ricard, le Red Bull Ring, le Hungaroring… autant de circuits où Gasly était à plus d'une minute de Verstappen sous le drapeau à damier.

Avec 181 points à l'actif du Néerlandais contre 63 pour le tricolore, le rapport de force était à sens unique. Bien qu'ayant constamment assuré Gasly de son soutien, Red Bull a ainsi pris la décision de le rétrograder chez Toro Rosso, promouvant Alexander Albon dans l'écurie mère.

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Pierre Gasly, Toro Rosso STR14

Pierre Gasly, Toro Rosso STR14

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Gasly a alors vécu une véritable renaissance, infligeant un 6-2 à Daniil Kvyat en qualifications avec quatre Q3 consécutives au volant d'une STR15 qui ne le valait pas toujours. Le Français s'est également illustré le dimanche, engrangeant 32 points quand son équipier n'a inscrit que dix petites unités ; l'on retient notamment la deuxième place opportuniste obtenue au Grand Prix du Brésil, mais il ne faut pas occulter d'autres courses abouties comme Singapour (huitième), ou Suzuka (septième) où il s'en est certes bien tiré, car le drapeau à damier signalé un tour trop tôt a annulé son accrochage avec Sergio Pérez.

Lire aussi :

Gasly s'est ainsi classé septième du championnat avec 95 points au compteur (63 en 12 GP chez Red Bull, 32 en neuf courses avec Toro Rosso), et il est donc difficile de tirer le bilan de sa saison en raison du contraste entre ses deux demi-saisons. Le Normand est convaincu de connaître les raisons pour lesquelles il n'a pas atteint le niveau de performance espéré chez Red Bull mais n'a jamais souhaité divulguer davantage de détails, et si l'on pourrait imaginer qu'il peinait à supporter la pression, il affirme que ce n'est pas le cas. Il est en tout cas crucial qu'il continue sur cette bonne lancée, puisqu'il donne pleinement satisfaction depuis son retour à Faenza.

Ces bilans 2019 sont aussi l'occasion pour vous de noter chaque pilote, grâce au module situé au bas de cet article.

Bilan Toro Rosso 2019
 

partages
commentaires
Bilan 2019 - Stroll pas encore totalement sous contrôle
Article précédent

Bilan 2019 - Stroll pas encore totalement sous contrôle

Article suivant

Ricciardo : Renault pensait en avoir fini avec les 14e places

Ricciardo : Renault pensait en avoir fini avec les 14e places
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021