Bilan saison - Bottas n'a laissé personne de glace

Au volant d'une monoplace trop peu performante pour briller, Valtteri Bottas avait tout de même convaincu son team par son travail, son sérieux et son talent en 2013

Au volant d'une monoplace trop peu performante pour briller, Valtteri Bottas avait tout de même convaincu son team par son travail, son sérieux et son talent en 2013. Conservé et considéré comme un élément d'avenir, Williams l'a naturellement conforté dans son baquet aux côtés de l'expérimenté Felipe Massa. Un choix plus que jamais payant.

Derrière Daniel Ricciardo, le Finlandais est à coup sûr l'autre révélation de l'année 2014. Sa quatrième place finale au championnat, derrière l'Australien, est là pour le refléter. Bottas a été le premier à exploiter au mieux le potentiel d'une FW36 parfaitement adaptée aux exigences de la nouvelle réglementation, et bénéficiant du meilleur moteur du plateau avec le bloc Mercedes-Benz.

En Australie, pour le premier Grand Prix de la saison, Bottas a commis en course l'une de ses très rares erreurs de l'année, heurtant le mur et devant ensuite cravacher pour remonter jusqu'au cinquième rang. Une performance en soi, qui laissait augurer le meilleur. Les premiers rendez-vous de l'année auront été parfois perturbés par une équipe Williams pas encore totalement rodée, jusqu'au déclic Autrichien.

Des podiums en série, une cote qui monte en flèche

Sur le Red Bull Ring, la FW36 était tellement à l'aise qu'elle monopolisait la première ligne sur la grille de départ ! Bottas regrettera sans doute d'avoir manqué d'un cheveu la pole position, revenue à son coéquipier, de la même manière que lors du dernier Grand Prix à Abu Dhabi face aux Mercedes. Néanmoins, c'est bien en Autriche qu'il aura conquis le premier podium de sa jeune carrière. S'en suit alors une série d'une solidité impressionnante : deux fois deuxième à Silverstone puis à Hockenheim, il monte également sur le podium à Spa, Sotchi et Abu Dhabi.

Seule la manche disputée à Singapour, en raison de problèmes techniques, aura interrompu cette série. Le deuxième abandon seulement après Monaco, où le V6 Mercedes l'avait exceptionnellement abandonné dans les rues de la Principauté.

Quatrième du championnat devant Sebastian Vettel et Fernando Alonso – excusez du peu –, Bottas a confirmé semaine après semaine qu'il était capable de jouer dans la cour des grands et qu'il était surtout un pilote complet : rapide en qualifications, solide en course, régulier, travailleur et commettant peu d'erreurs.

A l'heure du bilan, les chiffres parlent pour lui et suffisent à résumer une saison aussi fantastique qu'inattendue : 6 podiums, 17 entrées dans les points et un meilleur tour en course. Il a également battu Massa à 13 reprises en qualifications, et à 10 reprises en course. Les deux hommes feront de nouveau équipe ensemble en 2015 pour défendre la troisième place de Williams au classement constructeurs, voire plus.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités