Bilan saison : Sergio Pérez

Révélation de la saison 2012 avec 3 podiums au volant d'une modeste Sauber, Sergio Pérez avait à la surprise générale décroché un volant de prestige au sein de l'écurie McLaren

Révélation de la saison 2012 avec 3 podiums au volant d'une modeste Sauber, Sergio Pérez avait à la surprise générale décroché un volant de prestige au sein de l'écurie McLaren. Son arrivée au sein de l'écurie de Woking, en tant que remplaçant de Lewis Hamilton, avait alors suscité des controverses car beaucoup d'observateurs le jugeaient trop inexpérimenté.

Plein d'ambition, Checo se voyait, dès sa première année chez McLaren, Champion du Monde. Il a pourtant vite déchanté ! McLaren connaît l'une des années les plus noires de son histoire et termine seulement à la 5e place du Championnat Constructeurs avec 122 points, soit 256 points de moins qu'en 2012.

Agressif en course, Pérez ne parvient ni à briller au volant de la McLaren ni à prendre l'ascendant sur Jenson Button. Avec une monoplace à la traîne tant en qualifications qu'en course, il ne grappille que quelques unités par Grand Prix (11 fois dans les points sur 19 GP). Sa meilleure qualifications avec les Gris est une 7e place (Monaco et USA) et son meilleur résultat en course est une 5e place (Inde).

Au final, Pérez récolte 49 points et termine 11e au championnat. C'est insuffisant pour rester chez McLaren qui l'écarte en toute fin de saison au profit du jeune et inexpérimenté Kevin Magnussen, sacré champion en FR 3.5.

De son côté, Checo trouve refuge chez Force India aux côtés de Nico Hülkenberg. A 23 ans, Pérez (56 GP) va entamer, en 2014, sa 4e saison en F1.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Sauber , Force India
Type d'article Actualités