Bilan saison : Mercedes

Cela fait déjà trois ans que Mercedes a annoncé son retour en Formule 1

Cela fait déjà trois ans que Mercedes a annoncé son retour en Formule 1. A l’époque, le constructeur allemand nourrissait naturellement de grandes ambitions et comptait bien se battre avec les équipes de pointe que sont Ferrari, McLaren ou Red Bull.

Si 2010 pouvait être considérée comme une année de rodage, bien que Mercedes GP soit née des cendres de Brawn GP, elle-même issue de feu l’écurie Honda, les exercices 2011 et 2012 n’ont pas répondu aux attentes élevées du groupe Daimler. L’année 2012 a même été la moins bonne campagne de l’équipe de Ross Brawn depuis 2010.

Car si Mercedes a enfin pu signer sa première pole position et sa première victoire depuis son retour lors du Grand Prix de Chine avec Nico Rosberg, la saison 2012 a surtout été marquée par un manque cruel de fiabilité de la F1 W03. 10 abandons au total – sept pour Michael Schumacher, trois pour son coéquipier Rosberg – qui font de Mercedes la troisième équipe la moins fiable en termes de kilomètres parcourus, la quatrième pour ce qui est des tours parcourus.

En dehors de ces problèmes de fiabilité, c’est la compétitivité des Flèches d’Argent qui a fait défaut. Car si la première moitié de la saison s’est révélée correcte, la deuxième partie – à partir du Grand Prix d’Allemagne – a été un désastre avec notamment aucune arrivée dans les points du Grand Prix du Japon à l’épreuve américaine à Austin, au Texas. Au terme de la saison, Mercedes totalise pas moins de douze arrivées en dehors des points !

Résultat des courses, l’équipe allemande termine cinquième du championnat avec plus de deux fois moins de points que Lotus, quatrième du classement au championnat des constructeurs. Si l’on ajoute à ce bilan seulement trois podiums obtenus quand Ferrari en a signé quinze, Red Bull quatorze, McLaren treize et Lotus dix, on comprend que 2012 est une année à oublier pour Mercedes, malgré la victoire signée en début de saison.

En dépit des doutes qui ont pu planer au sujet de l’avenir du constructeur en Formule 1, l’aventure va se poursuivre l’année prochaine avec Lewis Hamilton en remplacement du septuple champion du monde Michael Schumacher aux côtés de son ancien compagnon en karting Nico Rosberg.

L’année 2013 risque une nouvelle fois d’être peu productive en termes de victoires et de podiums puisque Ross Brawn serait décidé à se consacrer entièrement à la saison 2014, année de grands changements dans la règlementation technique avec notamment le remplacement des moteurs V8 2,4L par des V6 turbo 1,6L. L’ingénieur britannique espère nous refaire le coup de Brawn GP, lorsqu’il avait sacrifié la saison 2008 pour mieux négocier les changements techniques de la saison 2009.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités