Bilans F1 2016

Bilan technique - Ferrari a pris les meilleurs départs

La saison 2016 ne s’est pas déroulée comme prévu pour la Scuderia Ferrari.

Le volant de la Ferrari SF16-H, vue détaillée

D’importantes modifications avaient pourtant été apportées à la monoplace avec l’espoir qu’elle rivalise (enfin) avec les redoutables Mercedes.

Si la nouvelle Ferrari SF16-H a démontré un potentiel intéressant lors des premiers Grands Prix, elle a perdu de sa prestance en seconde moitié de saison et n’a jamais été en position de menacer les flèches d’argent.

Toutefois, les Ferrari ont régulièrement pris de bons départs. La règle technique imposée cette année et exigeant que le pilote ne manipule qu’une seule palette d’embrayage au départ a causé quelques soucis aux écuries et leurs pilotes. Ferrari a été la première et la seule écurie à modifier son volant.

Si le volant précédent possédait deux petites palettes d’embrayage, le nouveau n’était doté que d’un seul levier. Celui-ci, plus long, procurait une meilleure sensation du point de patinage aux pilotes, une procédure qui s’effectuait automatiquement avant 2016.

Les suspensions peaufinées sur la SF16-H

Les suspensions peaufinées sur la SF16-H
1/7

Retrouvez les informations complètes en cliquant ici

Photo de: Giorgio Piola

Comment Ferrari a modifié son volant pour les départs

Comment Ferrari a modifié son volant pour les départs
3/7

Retrouvez les informations complètes en cliquant ici

Photo de: Giorgio Piola

Le coup d'épée dans l'eau de Ferrari à Monaco

Le coup d'épée dans l'eau de Ferrari à Monaco
5/7

Retrouvez les informations complètes en cliquant ici

Photo de: Giorgio Piola

Les vieux concepts ressuscités par Ferrari

Les vieux concepts ressuscités par Ferrari
6/7

Retrouvez les informations complètes en cliquant ici

Photo de: Giorgio Piola
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Analyse
Tags bilan, piola
Topic Bilans F1 2016