Binotto : Il faut des changements "sportifs" pour la F1 en 2022

Pour le responsable de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, les nouvelles règles techniques censées entrer en vigueur en 2022 doivent s'accompagner de changements sportifs afin de pouvoir produire un bon spectacle.

Binotto : Il faut des changements "sportifs" pour la F1 en 2022

En 2022, la Formule 1 va introduire un tout nouveau concept de monoplace par le biais du Règlement Technique, avec comme caractéristique principale de privilégier l'effet de sol dans la recherche d'appui aéro pour permettre aux voitures de pouvoir se suivre plus facilement et ainsi favoriser les dépassements.

Pour Mattia Binotto, ces changements ne sont toutefois pas suffisants et il faut réfléchir à d'autres aspects, comme par exemple des modifications au niveau du design des circuits. "Le Règlement Technique 2022 est très restrictif, et il est difficile d'inventer quelque chose de nouveau", a-t-il déclaré pour Sky Italia. "Mais la prémisse est la bonne car tout a été conçu pour améliorer le spectacle."

Lire aussi :

"Les voitures perdront moins de performance aérodynamique lorsqu'elles seront dans le sillage d'un rival, ce qui est bien, mais ce serait une erreur de penser que cela suffit. Pour augmenter le spectacle, il faut aussi de nouvelles idées sportives, et pas seulement techniques."

"Laissez-moi vous donner un exemple : personnellement, j'aime les bacs à gravier, comme on l'a vu au Mugello, où un pilote paie ses erreurs. Je sais que la F1 travaille sur de nombreux aspects de ce type. [L'actuel PDG de la F1] Chase Carey a commencé et Stefano [Domenicali, son successeur à partir de janvier 2021] va continuer, et je pense que c'est la bonne direction."

La Formule 1 a déjà mis en place une nouvelle plateforme commerciale grâce aux Accords Concorde signés il y a quelques semaines, qui instaure un système plus équitable en termes de revenus, et de nouveaux garde-fous budgétaires grâce au Règlement Financier, avec un plafond de dépenses qui sera effectif dès l'an prochain.

Des discussions ont également été lancées sur la possibilité de donner encore plus de contrôle aux pilotes en limitant le rôle des ingénieurs et en rendant les voitures moins complexes techniquement. Binotto se veut toutefois prudent et estime qu'il faut se garder d'aller trop loin. "La complexité technique de la Formule 1 a souvent été évoquée. À plusieurs reprises, j'ai entendu des propositions visant à réduire le nombre de capteurs sur les voitures afin d'augmenter l'incertitude."

"Cette idée peut être envisagée, mais nous devons aussi garder à l'esprit que les capteurs contribuent également à la sécurité, tout comme la radio des équipes. Je pense donc que nous avons besoin d'un compromis. La F1 est une grande discipline, et je suis sûr qu'elle va prospérer. Nous devons être optimistes et collaborer. Il est de notre devoir, en tant qu'équipe, avec la FIA, la F1 et aussi les médias, de parler de ce championnat aux fans sans tirer de conclusions hâtives."

partages
commentaires

Voir aussi :

Wolff : Le crash de Russell, moment clé de son apprentissage

Article précédent

Wolff : Le crash de Russell, moment clé de son apprentissage

Article suivant

Räikkönen n'a pas hésité à signer pour 2021, Alfa si

Räikkönen n'a pas hésité à signer pour 2021, Alfa si
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021