Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Binotto libéré de son rôle technique par la restructuration de Ferrari

partages
commentaires
Binotto libéré de son rôle technique par la restructuration de Ferrari
Par :

Mattia Binotto va pouvoir se concentrer sur son rôle de directeur de la Scuderia Ferrari grâce à la restructuration du département technique de l'écurie.

Devenu directeur d'équipe chez Ferrari à la place de Maurizio Arrivabene en janvier 2019, Mattia Binotto a conservé pendant un an et demi la tête du département technique qu'il gérait depuis 2016. Cette organisation, pour l'instant, ne semble pas porter ses fruits, puisque la Scuderia connaît son pire début de saison depuis 2009 : elle n'a marqué que 43 points sur les quatre premiers Grands Prix.

Lire aussi :

Or, Ferrari a annoncé la semaine dernière la restructuration de son département technique, avec la création d'un nouveau groupe chargé du développement de la performance, mené par Enrico Cardile. Ce remaniement va permettre à Binotto de se concentrer sur son rôle de leader.

"Cela a pris du temps d'assurer que le département technique soit réorganisé", explique Binotto. "Ce n'est pas quelque chose que l'on fait en une journée. Maintenant que nous avons des personnes au bon poste, qui ont des responsabilités et sont capables de faire le bon travail, je suis en mesure de ne plus rien faire en tant que directeur technique. Il y a d'autres gens qui le font. Ils ont des objectifs clairs. Ils sont également enthousiastes et concentrés sur les objectifs qu'ils doivent atteindre. De mon côté, il y a beaucoup de choses que je dois faire. Je garde bien sûr un œil sur eux, je m'assure qu'ils soient dans la bonne position pour avoir des résultats."

Déléguer ses responsabilités au sein du département technique ne semble pas avoir été difficile pour l'Italien : "Je pense qu'en fin de compte, il s'agit de gérer une entreprise entière. La Scuderia a une grande envergure, toutes les tâches sont donc très prenantes. Il n'y a pas le temps de tout faire, de toute façon."

Malgré les résultats très décevants de Ferrari en ce début de saison, le président de la marque au cheval cabré, John Elkann, a réaffirmé son soutien aux dirigeants de la Scuderia. "C'est certainement difficile, mais c'est également un honneur, nous ne devrions pas l'oublier", souligne Binotto au micro de Channel 4. "Si l'on y repense, nous avons connu des saisons compétitives. Nous ne sommes pas du tout compétitifs aujourd'hui, mais je suis sûr que nous pouvons inverser la tendance à l'avenir."

"Il est important d'avoir le soutien des membres du conseil d'administration, de notre président, notre PDG. Je pense que nous partageons la même vision, les mêmes objectifs. Nous savons avoir besoin de patience. Il n'y a pas de solution miracle, nous essayons donc simplement de renforcer l'écurie."

Voir aussi :

Grosjean ne regrette pas sa défense rugueuse de Silverstone

Article précédent

Grosjean ne regrette pas sa défense rugueuse de Silverstone

Article suivant

Il n'y aura qu'une séance d'essais libres à Imola

Il n'y aura qu'une séance d'essais libres à Imola
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Auteur Benjamin Vinel