Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
24 jours
31 oct.
Prochain événement dans
32 jours
13 nov.
Prochain événement dans
45 jours
04 déc.
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
74 jours

Binotto : Le tête-à-queue de Vettel, plus coûteux que la stratégie

partages
commentaires
Binotto : Le tête-à-queue de Vettel, plus coûteux que la stratégie
Par :

Le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, a répondu aux déclarations de Sebastian Vettel en affirmant que le tête-à-queue du départ avait été plus coûteux que la stratégie lors du GP du 70e Anniversaire.

Sebastian Vettel a terminé le GP du 70e Anniversaire à la 12e place, après une course débutée à la 11e position. L'Allemand est parti seul à la faute dans le premier tour, tombant au dernier rang, avant d'être mis, en seconde partie de course, sur une stratégie qui n'avait selon lui "aucun sens" avec un second relais en pneus durs d'à peine 10 tours, qui l'a finalement placé dans le trafic.

Après avoir vivement critiqué son écurie à la radio, le quadruple Champion du monde a enchaîné à sa sortie du cockpit. Du côté de Mattia Binotto, on estime que c'est plutôt le tête-à-queue de début de course qui a été préjudiciable. "Je ne pense pas que Sebastian a perdu la foi", a-t-il déclaré à Sky Italia.

Lire aussi :

"Il traverse un moment difficile en qualifications et lors des deux dernières courses, où il n'a pas eu de confiance en la voiture. Ici, il est parti en tête-à-queue en mettant ses roues sur le vibreur, et la course a été rendue plus difficile."

"Je pense honnêtement qu'il y a peu à dire sur les stratégies. Nous [étions en avance] peut-être de quelques tours avec la décision qui lui a fait perdre la position au profit de [Kimi] Räikkönen. Mais nous savions qu'il allait la récupérer sans perdre de temps. Cela a permis à Charles [Leclerc] de poursuivre son comeback. Dans l'ensemble, c'était le bon choix pour l'équipe et nous ne pensons pas avoir pénalisé Sebastian."

"Il a repris [la position] immédiatement, il n'aurait pas pu faire un overcut sur [Daniil] Kvyat, parce qu'il était aussi rapide que lui à ce moment-là, et ensuite il a fait l'undercut sur [Carlos] Sainz. Sa course a été compromise au départ, et je pense que ça a été la clé, pas la stratégie choisie."

Treizième du championnat pilotes après cinq manches et 10 points au compteur, Sebastian Vettel connaît son pire début de saison depuis sa toute première année en Formule 1, avec Toro Rosso en 2008.

Avec Luke Smith et Giacomo Rauli 

Hülkenberg explique son arrêt au stand tardif

Article précédent

Hülkenberg explique son arrêt au stand tardif

Article suivant

Wolff répond à Bottas : Non, Mercedes ne "dormait" pas

Wolff répond à Bottas : Non, Mercedes ne "dormait" pas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du 70e Anniversaire
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Fabien Gaillard