La F1 veut mettre en place une "biosphère" pour débuter la saison

Le manager sportif de la Formule 1, Ross Brawn, a présenté un plan pour créer une "biosphère" afin de démarrer la saison 2020 par deux courses coup sur coup en Autriche.

Après l'annulation ou le report des dix premières courses de la saison 2020 de Formule 1 en raison de la pandémie de COVID-19, la discipline espère démarrer sa campagne avec le Grand Prix d'Autriche le 5 juillet, à huis clos. La F1 envisage 15 à 18 épreuves cette année, avec des manches européennes pendant l'été avant de passer en Asie et dans les Amériques en octobre et novembre. La saison se terminerait alors avec les manches du Moyen-Orient à Bahreïn et Abu Dhabi en décembre.

Certaines des manches disputées au début devraient accueillir deux courses, courues sur le même tracé sur deux week-ends consécutifs. S'exprimant dans un podcast de la F1, Ross Brawn a donné des détails sur le projet de course en Autriche et la volonté du championnat de créer un environnement sûr où des tests stricts empêcheraient la propagation du COVID-19.

Lire aussi :

"L'un des défis logistiques est de faire en sorte que tout le monde soit testé et autorisé à entrer dans le paddock et à pénétrer dans l'environnement de course", a déclaré Brawn. "Et je pense qu'une fois que nous aurons fait cela, il sera très important de garder tout le monde dans cet environnement, dans ce genre de biosphère que nous voulons créer, pour une autre course."

"Il est aussi assez difficile de trouver très tôt le bon type de courses où nous pouvons suffisamment correctement contrôler l'environnement. L'Autriche répond très bien à ce besoin. Il y a un aéroport local juste à côté du circuit, où les gens peuvent affréter des avions. Ce n'est pas trop proche d'une métropole, il est entouré d'une excellente infrastructure."

"Il n'y aura pas de motorhomes, mais il y aura un service de restauration complet sur le circuit. Nous pouvons pratiquement contenir tout le monde dans cet environnement. C'est pourquoi, une fois sur place, il serait intéressant d'organiser une autre course la semaine suivante."

Lire aussi :

Brawn explique par ailleurs que la F1 doit composer avec un "défi logistique énorme" pour organiser les courses alors que les restrictions sur les déplacements et les mesures de distanciation sociale restent en vigueur, mais il estime qu'il est important de lancer la saison à la fois pour les fans et pour le sport en général.

"Nous nous efforçons de satisfaire à toutes les exigences pour nous assurer que nous travaillons dans un environnement sûr pour les pilotes, les ingénieurs, les techniciens et tous ceux qui participent à la course, et mettre en place un bon spectacle. Malheureusement, la course se déroulera sans fans, ce qui est très dommage, mais nous pensons quand même que nous pouvons offrir la course à tous les fans qui nous regardent à la télévision et par d'autres moyens."

"C'est important pour nous d'essayer de faire démarrer la saison. L'une des raisons est évidemment de divertir les fans, qui sont tous frustrés par les reports. Nous avons une saison très excitante devant nous. Mais c'est un moyen de subsistance très important pour des milliers de personnes, c'est une autre raison pour essayer de lancer la saison."

partages
commentaires
L'héritage disputé de la F1 du premier titre de Senna

Article précédent

L'héritage disputé de la F1 du premier titre de Senna

Article suivant

L'approche novatrice qui rendait Ayrton Senna si spécial

L'approche novatrice qui rendait Ayrton Senna si spécial
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021