Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

La biosphère F1 devrait être utilisée pour le GP d'Australie 2021

La Formule 1 devra probablement mettre en place une "biosphère" pour la manche d'ouverture de la saison 2021 du Championnat du monde, à Melbourne.

La biosphère F1 devrait être utilisée pour le GP d'Australie 2021

Le modèle de biosphère évoqué est celui du Grand Prix d'Abu Dhabi ce week-end où, en raison des restrictions très sévères, l'ensemble du personnel du paddock est arrivé par le biais d'avions charters et voit ses mouvements limités entre les hôtels alloués et le circuit. Il s'agit d'une version plus stricte de la bulle qui est en place depuis le début de saison F1 en juillet.

C'est également une manière de tester ce fonctionnement avant le Grand Prix d'Australie, qui ne s'organisera certainement pas sans qu'un tel système soit en place. Les frontières internationales de l'Australie sont fermées depuis mars et ne s'ouvriront pas sans une quarantaine obligatoire en hôtel, surtout pour les pays européens, tant qu'un vaccin n'aura pas fait ses preuves.

Selon les informations de Motorsport.com, un projet est en cours de réflexion pour l'épreuve de Melbourne, afin d'éviter que le personnel et les pilotes ne passent 14 jours coincés dans un hôtel avant le début de la première course. Les déplacements entre les hôtels sécurisés et le paddock seront probablement très contrôlés, toute personne rejoignant la bulle devant être soumise à 14 jours d'isolement après la course pour avoir accès au reste du pays. Cela aura sans doute un impact plus important sur le personnel basé en Australie, et notamment pour le staff et les volontaires de l'Australian Grand Prix Corporation.

Lire aussi :

Motorsport Australia, l'instance dirigeante des sports mécaniques en Australie, a commencé à contacter des officiels de "Profil 1", qui pourraient devoir être en quarantaine pendant quatre jours avant l'événement et passer un test COVID pour pouvoir entrer dans la bulle. Après l'épreuve, il faudrait donc qu'ils passent aussi 14 jours à l'isolement. Entre 25 et 75 personnes parmi le millier d'officiels pourraient ainsi tomber dans la catégorie Profil 1, pour des rôles couvrant le travail dans la ligne des stands, le paddock F1 ou la direction de course.

Les officiels de "Profil 2", comprenant ceux travaillant dans les catégories de support et les commissaires de piste, n'auront pas besoin de rejoindre la bulle. Les paddocks des catégories de support seront en dehors de la bulle, tout comme le centre national des médias qui est situé en dehors du paddock F1.

Le directeur général de Motorsport Australia, Michael Smith, a souligné qu'aucune décision ferme n'avait été prise, mais que le démarchage des officiels prêts à se mettre en quarantaine si nécessaire était crucial pour assurer le bon déroulement de l'événement. "Ce sera un événement très différent de ce à quoi nous sommes habitués", a déclaré Smith à Motorsport.com. "La FIA a des règles strictes concernant le COVID, et nous devons nous y conformer. La Formule 1 a essentiellement créé une bulle et nous devrons trouver des moyens d'y faire entrer les responsables locaux. L'Australian Grand Prix Corporation travaille également avec le gouvernement de l'État de Victoria pour définir les exigences locales."

Lire aussi :

"Les choses ne sont pas encore fixées à 100 %, mais nous envisageons toutes sortes d'éventualités. [Une quatorzaine] est clairement l'un des scénarios que nous envisageons. Nous travaillons avec notre équipe d'officiels en ce moment pour voir comment nous pouvons faire cela afin de nous assurer que nous puissions organiser cette épreuve, et pour voir quels officiels auront et n'auront pas besoin d'entrer dans la bulle."

"C'est un nombre assez restreint, pour être honnête. Tout au plus, il y aurait environ 75 personnes, mais cela pourrait être aussi peu que 25 à 30, selon la façon dont nous structurons les choses. La pitlane de la Formule 1, la zone du paddock et la direction de course – ce que la FIA appelle le Profil 1 ou les zones à forte densité –, les personnes qui travaillent dans ces zones devront être des officiels du Profil 1. Ce sont eux que nous devrons examiner pour créer d'autres dispositifs."

L'Australie a limité avec succès les conséquences de la pandémie de COVID-19, la transmission étant aujourd'hui quasiment inexistante dans tous les états et territoires. Cependant, Melbourne a passé la grande partie des quatre mois qui ont démarré début juillet sous confinement en raison d'une seconde vague qui a vu le total de morts du pays passer de 800 à 908. 

partages
commentaires

Voir aussi :

Russell "a manqué" à Williams lors du Grand Prix de Sakhir

Article précédent

Russell "a manqué" à Williams lors du Grand Prix de Sakhir

Article suivant

La FIA et la F1 réagissent à l'affaire Mazepin

La FIA et la F1 réagissent à l'affaire Mazepin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Andrew van Leeuwen
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021