BMW : De bon augure avant Monza

Troisième à l'issue des qualifications, Nick Heidfeld espérait monter sur le podium ce dimanche

Troisième à l'issue des qualifications, Nick Heidfeld espérait monter sur le podium ce dimanche. Mais après un départ mouvementé, le pilote allemand a vu ses espoirs s'envoler. Il décroche malgré tout une belle cinquième place, juste derrière Robert Kubica. Un résultat de bon augure pour BMW à deux semaines du Grand Prix d'Italie.

Robert Kubica (4e) :


"J'ai réussi à prendre un bon départ et j'étais second après le premier virage. J'ai été surpris de voir Kimi à côté de moi dans l'Eau Rouge. A l'approche du cinquième virage il a freiné très tard et est parti au large. C'est un endroit très piégeux. Il est revenu en piste juste devant moi et j'ai joué la sécurité car nous avons vu beaucoup d'accidents ici pendant le week-end."

"Même si nous nous sommes touchés, j'ai pu continuer. Parfois nous manquions un peu de vitesse mais, évidemment, c'est bien de se battre de nouveau pour le podium. Le résultat apporte beaucoup de points à l'équipe et c'est bien. Malheureusement, nous n'avions pas la possibilité de faire mieux."

"Le résultat prouve que nous sommes plutôt compétitifs sur les tracés nécessitant peu d'appuis, ce qui est un signe posituve pour Monza. Cependant, nous devons chercher pourquoi la voiture était plus compétitive et semblait meilleure durant les qualifications d'hier."

Nick Heidfeld (5e) :


"Bien que ce soit un bon résultat pour l'équipe, je dois admettre que je suis déçu. En étant troisième sur la grille j'avais de plus grandes ambitions, mais j'ai perdu la course dans le premier tour. Avant la course j'hésitais entre les pneumatiques durs et les tendres pour prendre le départ. Les durs étaient les plus rapides, mais pas ceux qui chauffaient le plus rapidement."

"Comme le soleil brillait, j'ai opté pour les gommes dures et cela m'a coûté cher. Après le départ, j'ai essayé de dépasser Jarno à l'intérieur de La Source, mais j'ai perdu du terrain car mes pneumatiques n'avaient pas suffisamment chauffé. Du haut de la colline jusqu'au virage cinq il y avait plusieurs voitures dans les graviers, moi y compris, et c'est là que j'ai perdu beaucoup de places."

"Plus tard, lors de mon premier arrêt, j'ai dû freiner brusquement dans la pit-lane pour éviter de m'accrocher avec Mark, que j'ai pu dépasser immédiatement en piste. Lors du dernier relais, mon rythme était très bon et j'ai réussi l'écart sur Robert. Mais même si j'étais plus rapide que lui, je ne pouvais pas doubler car dès que vous êtes à moins de deux secondes d'une autre voiture, vous commencez à glisser à cause de la perte d'appuis."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Robert Kubica
Type d'article Actualités