BMW fera encore rouler Vettel le vendredi

Dès le premier Grand Prix de la saison, BMW-Sauber a choisi de faire rouler son troisième pilote lors des essais libres du vendredi

Dès le premier Grand Prix de la saison, BMW-Sauber a choisi de faire rouler son troisième pilote lors des essais libres du vendredi.

A Melbourne, c'est Robert Kubica qui a dû céder sa place à Sebastian Vettel et certains observateurs estiment que le pilote polonais de BMW a été pénalisé par ce choix. En effet il a eu moins de temps pour régler sa monoplace.

Mario Theissen, responsable de l'écurie allemande, a confié que cette stratégie était peut être défavorable à Kubica mais que pour les prochains Grands Prix, l'écurie fera la même chose.

"Pour le moment nous continuerons comme ça, mais je n'affirme pas que l'on fera cela toute la saison. Ca dépendra de la situation, on reconsidérera notre position à chaque course."

"Par exemple, si les prévisions météorologiques avaient annoncé un temps sec le matin et de la pluie pour l'après midi, nous aurions donné à Robert la chance de faire les deux sessions."

La possibilité de faire rouler un troisième pilote a été remise au goût du jour par la FIA cette année et Mario Theissen reconnaît que cette solution lui offre la possibilité de faire progresser les jeunes pilotes.

"Je trouve qu'il est difficile d'évaluer un jeune pilote et de lui donner sa chance d'évoluer en F1. Comment voulez-vous y arriver avec seulement cinq tests par an ?"

"Je suis favorable à l'idée de les faire rouler le vendredi. Ca résout le problème que j'évoquais, on peut leur offrir autant de temps de piste que l'on veut."

L'écurie BMW devrait donc poursuivre cette expérience en Malaisie et il y a fort à parier que ce sera au tour de Nick Heidfeld de laisser son baquet à Vettel.


Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Robert Kubica , Sebastian Vettel , Mario Theissen
Équipes Sauber
Type d'article Actualités