Bottas a besoin de "faire beaucoup de roulage"

Valtteri Bottas est plus qu’un débutant en Grand Prix : il a déjà une certaine expérience des essais du vendredi matin grâce à Williams, au contraire de la plupart de ses acolytes qui n’ont peu ou pas du tout goûté à de telles joies de façon aussi...

Valtteri Bottas est plus qu’un débutant en Grand Prix : il a déjà une certaine expérience des essais du vendredi matin grâce à Williams, au contraire de la plupart de ses acolytes qui n’ont peu ou pas du tout goûté à de telles joies de façon aussi régulières.

Mais les quotas de pneus et autres limitations de temps rendent insuffisante cette expérience, ce qui a motivé le Finlandais à Jerez : “Ces essais sont importants pour que j’accumule suffisamment de kilomètres en piste : lors des essais du vendredi, nous ne pouvons utiliser qu’un train de pneus, donc nous ne bouclons pas énormément de tours. C’est maintenant qu’il faut rouler et gagner en confiance avant la première course”, a-t-il indiqué.

Pour Bottas, la journée d’essais de jeudi a mêlé test aérodynamiques et test des pneumatiques : “Les pneus semblent différents, mais il faut être prudent : les températures sont plus fraîches et le tarmac plus rude. Malgré tout, les pneus s’usent rapidement, ce point risque d’être capital l’an prochain, notamment pour la gestion des pneus en course”, a-t-il analysé.

Les pneus durs tiennent plus longtemps, mais nous avons testé beaucoup de configurations, avec peu ou beaucoup d’essence embarquée, c’est pourquoi nous n’y avons pas trop prêté attention. Jerez n’est peut-être pas la meilleure piste pour l’essai des pneumatiques, mais tout le monde est logé à la même enseigne et ce roulage est essentiel pour moi comme pour l’équipe”, a-t-il relativisé.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités