Bottas a regonflé le moral chez Williams

Connaissant son pire début de saison depuis les années 1970, l'écurie Williams a bénéficié d'un grand bol d'air frais grâce à la 3e place de Valtteri Bottas lors des qualifications du Grand Prix du Canada

Connaissant son pire début de saison depuis les années 1970, l'écurie Williams a bénéficié d'un grand bol d'air frais grâce à la 3e place de Valtteri Bottas lors des qualifications du Grand Prix du Canada. Certes, la performance du Finlandais a été facilitée par ses réglages typés pluie, mais placer une Williams sur la deuxième ligne reste un boost pour une équipe dont le compteur points reste à zéro depuis le début de la saison 2013, car les employés de Grove ont enfin été récompensés de leurs efforts des derniers mois. “Cela a vraiment regonflé le moral de l'équipe. Vraiment”, insiste Claire Williams dans les colonnes d'Autosport. “Et je pense que c'est vraiment important, quand on travaille aussi dur, à la fois soi-même et l'équipe. On a besoin de ce genre de moments qui nous rappellent pourquoi [on travaille aussi dur], donc c'était vraiment bien”. Cependant, la satisfaction n'était pas totale pour la dirigeante de l'écurie, qui aurait bien aimé que Bottas convertisse cette troisième place sur la grille de départ en top 10 à l'arrivée de la course. Elle reconnaît toutefois que la FW35 est victime de l'usure rapide de ses gommes. “J'espérais vraiment que nous marquerions quelques points [au Canada]”, avoue-t-elle. “Personne ne s'attendait à ce que l'on finisse sur le podium, mais ça aurait été bien de finir dans les points. Mais la voiture mange ses pneus très rapidement, puis il y a eu d'autres problèmes, qui, tous ensemble, ont fait que nous avons fini là où nous avons fini”. Et bien que cela ne soit pas vraiment évident au vu des résultats bruts – évidemment en-dehors de la performance circonstancielle de Bottas à Montréal – Williams estime que des progrès ont déjà eu lieu, même s'il reste beaucoup à faire pour que l'équipe de Sir Frank voie le bout du tunnel. “Il y a vraiment un pas en avant, mais nous sommes encore loin d'être là où nous voulons être, et nous avons encore beaucoup de travail à faire si nous voulons faire de vrais progrès. Toute l'équipe le sait, et ils savent tous ce qu'ils doivent faire”. “Nous ne pouvons pas nous cacher de nos résultats le dimanche après-midi, donc nous devons continuer nos efforts et continuer à nous battre. Nous avons tout ce qu'il nous faut pour le faire, chez Williams. Nous devons juste nous assurer que nous le faisons”, conclut-elle. Williams F1 Team connaît actuellement une série de huit courses consécutives sans marquer de points. Pour trouver pire, il faut remonter à la saison 2006, lors de laquelle Mark Webber et Nico Rosberg avaient passé dix épreuves sans inscrire la moindre unité, du Grand Prix d'Espagne au Grand Prix d'Italie. Toutefois, les points n'étaient alors attribués qu'au top 8, et les deux pilotes avaient signé pas moins de cinq top 10 durant ce laps de temps.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Nico Rosberg , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités