Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
9 jours

Bottas admet que l'incertitude sur l'avenir "n'aide pas" en piste

partages
commentaires
Bottas admet que l'incertitude sur l'avenir "n'aide pas" en piste
Par :
10 août 2019 à 07:00

Valtteri Bottas a reconnu que l'incertitude autour de son avenir ne l'aidait pas en piste et qu'il explorait déjà d'autres options s'il n'était pas retenu par Mercedes en vue de la saison 2020 de F1.

La place aux côtés de Lewis Hamilton en 2020 chez Mercedes est l'objet d'une réflexion importante de la part de la direction de l'écurie allemande. Alors qu'il s'agira de la dernière année de la réglementation actuelle, Toto Wolff a déjà indiqué que le choix se porterait uniquement entre Valtteri Bottas, actuel titulaire et second du championnat pilotes, et Esteban Ocon, actuel réserviste et couvé par la marque à l'Étoile depuis 2015, et qu'il serait fait durant la trêve estivale, même si sa révélation pourrait intervenir plus tard.

Forcément, et alors qu'il sort d'une demi-saison où il a remporté deux Grands Prix, faisant de lui l'adversaire le plus sérieux de son équipier, la situation place l'avenir de Bottas en suspens. Et celui qui avait récupéré le baquet chez Mercedes suite à la retraite surprise de Nico Rosberg fin 2016 se retrouve donc dans l'obligation de devoir préparer un éventuel départ pour ne pas se retrouver sans baquet l'an prochain. Ce à quoi il s'emploie.

Lire aussi :

"Bien sûr, quand vous êtes dans ce genre de situation et que vous voulez toujours courir en F1, il faut avoir un plan B, éventuellement un plan C", a-t-il déclaré, en réponse à une question de Motorsport.com. "Donc, assurément, je réfléchis à des choses et j'en parle. C'est bien d'avoir différents plans, désormais nous devons attendre."

Même s'il a pu assurer à plusieurs reprises que cette incertitude ne le plaçait pas en difficulté, il a reconnu qu'il ne savait tout de même pas sur quel pied danser au niveau des risques à prendre, citant en exemple la situation du premier tour du GP de Hongrie où Hamilton et lui se sont livrés bataille au point d'aller au contact.

"Bien sûr, ce n'est pas facile, c'est le truc dans ce sport, trouver la limite, calculer les risques juste suffisants, attaquer fort et essayer de saisir les opportunités mais sans faire de connerie, comme aujourd'hui. C'est comme ça. Mais, évidemment, sur le plan du contrat vous êtes à la limite ; ça n'aide jamais. Les gens pensent que certains pilotes sont plus performants sous pression quand les choses sont à la limite, mais pour moi ça n'aide pas."

Lire aussi :

"Mais je ne peux pas dire qu'en m'engageant dans le premier virage, je pensais à ça. Je ne crois pas. De toute façon, j'avais vraiment faim de victoire, qu'importe les discussions contractuelles ou pas, je voulais gagner cette course, et je voulais prendre un risque. Ça n'a juste pas fonctionné, ça aurait pu être très différent, juste une question de centimètres ça et là."

Pour autant, l'attente le rend-il nerveux ? "Pas vraiment nerveux. Bien sûr, ça serait bien d'avoir des nouvelles quand l'équipe décidera ce qu'elle veut faire. Que puis-je faire ? Aujourd'hui j'ai essayé, j'ai pris un risque, j'ai essayé de prendre la tête en freinant à l'extérieur au virage 1, puis ça a été juste un peu fouillis, aux virages 2 et 3, [j'ai été] malchanceux avec les dégâts à l'aileron avant. Ça aurait pu être une course différente. Je ne pense pas que ça va changer quoi que ce soit, une course, comme je l'ai dit avant le week-end [en référence à son accident lors du GP d'Allemagne]. Nous en saurons plus très bientôt."

Article suivant
Wolff ne s'attend pas à voir Ferrari en difficulté à Spa et Monza

Article précédent

Wolff ne s'attend pas à voir Ferrari en difficulté à Spa et Monza

Article suivant

Masi pourrait finalement réexaminer la piste de dragster d'Hockenheim

Masi pourrait finalement réexaminer la piste de dragster d'Hockenheim
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard