Bottas ne pense pas que le DAS l'aurait aidé à Imola

Valtteri Bottas ne pense pas que l'innovation médiatique de Mercedes en 2020, à savoir le système DAS, l'aurait aidé à être en meilleure situation lors du Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Bottas ne pense pas que le DAS l'aurait aidé à Imola

L'an passé, Mercedes avait beaucoup fait parler avec le système DAS (direction à double axe), qui était un dispositif permettant au pilote, en poussant ou tirant son volant, de pouvoir modifier le pincement du train avant. Si l'innovation avait été jugée légale après une réclamation déposée par Red Bull Racing et donc acceptée en 2020, elle a de fait été interdite en 2021 par le biais d'une réécriture du règlement.

Ce système était principalement utilisé par les pilotes de l'écurie pour mettre plus facilement en température ou maintenir la chauffe des pneus, notamment dans les phases où le rythme était faible comme lors des tours de préparation ou sous Safety Car.

Lire aussi :

Lors du GP d'Émilie-Romagne 2021, Valtteri Bottas n'a pas connu une épreuve aisée : après un bon début de week-end, le Finlandais a signé le huitième temps seulement des qualifications avant de vivre une course compliquée en conditions humides dans laquelle il n'a jamais semblé en confiance. Longtemps coincé dans le peloton sans pouvoir s'en défaire, il a finalement vu sa course s'achever de façon spectaculaire dans l'accrochage avec George Russell.

Au sortir du week-end d'Imola, le constat était clair pour Mercedes : le pilote au numéro 77 a particulièrement souffert pour mettre les pneus en température par rapport à Lewis Hamilton. Quand la question lui a été posée de savoir si un système comme le DAS l'aurait aidé à corriger ces difficultés, Bottas penche plutôt vers la négative.

"Je dirais qu'à Imola, les difficultés en qualifications, maintenant que nous avons tout compris, étaient 100% liées aux pneus", a-t-il dans un premier temps expliqué. "Mon temps de Q1 aurait été suffisant pour la seconde ligne en Q3, et j'ai [pourtant] fini huitième. C'est donc un domaine sur lequel nous devons porter plus d'attention. Nous comprenons, mais ça varie aussi de piste en piste."

"Avec le DAS, bien sûr cela aidait, mais à Imola, le principal problème pour moi venait des pneus arrière, de leur mise en température, plutôt que des pneus avant. Le système DAS était seulement pour les pneus avant. Nous en tirions des avantages, mais pas nécessairement à Imola."

En dehors de la question particulière des difficultés de Bottas en Italie, le Portugal accueille la troisième manche de la saison, sur le tracé de Portimão. Le Finlandais se prépare à nouveau à une confrontation à couteaux tirés, même s'il estime qu'il est "impossible" de jauger le niveau de compétitivité qui sera celui de Mercedes par rapport à Red Bull sur le Circuit de l'Algarve, étant donné les différences avec les tracés de Sakhir et Imola.

"Nous avons couru sur deux circuits très différents. Bahreïn est assez unique en termes de surface d'asphalte et de problèmes de surchauffe, et Imola est également totalement différent, avec un asphalte vraiment doux et les conditions très froides que nous avions."

"Ici, [il y a] de nombreux points d'interrogation au niveau de l'asphalte. Je pense qu'il a pas mal évolué depuis l'an passé. On ne sait tout simplement pas. La seule chose sur laquelle nous nous sommes focalisés en tant qu'équipe a tout d'abord été de réparer ma voiture [après l'accident avec Russell] puis d'installer quelques évolutions pour voir comment elles fonctionnent."

partages
commentaires
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Article précédent

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Article suivant

McLaren demande des votes à bulletin secret en F1

McLaren demande des votes à bulletin secret en F1
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021