Bottas décrit "l'une de ses pires courses" et "est désolé" pour Williams

Comme souvent depuis trois saisons, les Williams souffrent dès que la piste s'humidifie et le Grand Prix de Grande-Bretagne 2016 n'aura pas dérogé à cette règle, Valtteri Bottas et Felipe Massa vivant une épreuve compliquée.

Bottas décrit "l'une de ses pires courses" et "est désolé" pour Williams
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams, sur la grille
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams

Aucune Williams dans les points à l'arrivée de l'épreuve. C'est le bilan décevant qui ressort de cette course à domicile, disputée d'abord dans des conditions qui ne siéent pas vraiment à la FW38 en bonne descendante des FW36 et FW37, déjà peu à l'aise quand le temps virait à la pluie.

Valtteri Bottas, 14e à l'arrivée, était déçu de sa course au micro de Sky Sports, lors de laquelle il est parti à la faute. "Vraiment une dure journée, l'une de mes pires courses", a-t-il lâché. "Sur piste humide, tout se passait plutôt bien, je tenais plus ou moins ma position, mais je suis parti en tête-à-queue et j'ai perdu beaucoup de places."

"Sur piste sèche, je n'arrivais pas à faire fonctionner les pneus. Cela m'a pris beaucoup de temps de mettre les pneus en température et de trouver le rythme. Je suis désolé pour l'équipe car à cause de mon erreur, nous avons perdu des points."

Globalement, Williams a connu une première partie de saison plus difficile qu'en 2014 et 2015, la concurrence ayant clairement pris l'avantage et la structure de Grove ne parvenant pas à corriger ses principaux problèmes. "Nous savons ce dont nous avons besoin mais c'est moins facile de le faire, de trouver du grip mécanique et aéro."

"C'est un week-end à ne pas oublier même s'il faut passer au suivant. Il faut analyser et en apprendre pour progresser. Pareil pour moi, j'ai des leçons à tirer d'aujourd'hui. La course n'a pas été très bonne. Espérons qu'il fera beau pour les essais de mardi et mercredi, pour tester ce que nous avons prévu."

Quant à Felipe Massa, 11e à l'arrivée, il a connu une petite passe d'armes musclée avec Sebastian Vettel, qui l'a poussé hors piste au virage 3 - se faisant du même coup pénaliser de 5 secondes sur son temps de course -, ce qui n'a pas été sans rappeler au Brésilien l'accrochage des Mercedes à Spielberg, concernant lequel il a récemment déclaré que la pénalité de Rosberg était trop sévère.

"C'était similaire à ce qui s'est passé dans la course précédente avec Nico. Il n'a pas tourné, il m'a juste tassé hors de la piste. J'attendais qu'il tourne, il n'a pas tourné, je suis sorti de la piste. Mais ça n'a pas été mon plus gros problème aujourd'hui ! C'était de maintenir les pneus en bonne forme, j'étais en difficulté sur le sec, sous la pluie."

Affiche F1 "Deux Légendes" - Mansell/Senna, GP de Grande-Bretagne 1991
Affiche F1 "Deux Légendes" - Mansell/Senna, GP de Grande-Bretagne 1991
partages
commentaires
Un tournant pour le règlement sur les radios ?

Article précédent

Un tournant pour le règlement sur les radios ?

Article suivant

Button déçu et frustré par sa course à domicile

Button déçu et frustré par sa course à domicile
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021