Bottas déçu et en délicatesse au freinage

Incapable de suivre le rythme de Lewis Hamilton en qualifications, Valtteri Bottas a confié avoir rencontré des problèmes avec ses freins à Austin samedi.

C'est un nouveau week-end compliqué que semble vivre Valtteri Bottas, puisque le Finlandais est apparu en retrait de son coéquipier dès les premiers essais libres sur le Circuit des Amériques. Distancé de six dixièmes vendredi en raison d'un choix de réglages différents, il a tout de même réduit l'écart à deux dixièmes lors des EL3 samedi matin.

La séance de qualifications n'a toutefois pas confirmé cette tendance au rapprochement. Accusant un retard proche de la demi-seconde – un tarif fréquent ces derniers temps – sur le poleman Lewis Hamilton, Bottas a même vu Sebastian Vettel s'emparer de la deuxième place sur la grille de départ. Un résultat que l'ancien pilote Williams a qualifié de "décevant" dès sa descente de voiture.

C'est dans le dernier secteur qu'il a perdu le plus de temps : une conséquence de difficultés rencontrées au freinage, plus particulièrement dans les épingles à basse vitesse des virages 13 et 15. "Sans aucun doute, j'ai eu plus de mal dans le dernier secteur en qualifications", reconnaît le pilote Mercedes. "Ça semblait plus compliqué, pour je ne sais quelle raison, lors de certaines séances d'essais libres."

"Il y a eu des choses avec lesquelles j'ai eu du mal : la modulation du freinage et le blocage, le transfert de masses. J'ai eu du mal à tout mettre bout à bout, et j'ai perdu plusieurs fois un peu de temps dans les virages 13 et 15, ce sont les virages les plus longs. Parfois, ça se passait bien, mais même, je n'aurais pas pu rivaliser avec Lewis en matière de vitesse de passage en courbe, etc. Ça semblait bien pour nous, et assez proches de Lewis, donc c'est décevant."

La forme irrégulière de Valtteri Bottas, constatée lors des derniers Grands Prix, se confirme donc pour le moment. En qualifications, il n'a plus devancé son coéquipier Hamilton depuis juillet dernier, en Hongrie.

"Ce n'était pas une séance facile, chaque tour était un peu différent", ajoute-t-il. "Il n'y a pas eu de grosse erreur, seulement ce gros écart. Le premier run semblait OK. Lewis a réussi à gagner davantage de temps entre Q2 et Q3, mais je n'ai pas pu trouver d'amélioration en piste, je n'ai pas pu améliorer dans le second run."

"C'était une séance assez compliquée avec le vent, nous avons fait de gros changement de set-up dans le week-end, nous avons rendu la voiture plus rapide, mais compliquée à piloter, en tout cas pour moi. Les tours étaient bons, mais je ne pouvais pas aller plus vite."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Sous-évènement Qualifications
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Réactions
Tags austin, cota