Bottas a désobéi à Wolff dans sa quête du meilleur tour

partages
commentaires
Bottas a désobéi à Wolff dans sa quête du meilleur tour
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
18 mars 2019 à 13:33

Toto Wolff s'amuse de constater qu'un "complot" interne entre ses pilotes et ingénieurs a poussé les membres de l'équipe Mercedes à ne laisser aucune miette à la concurrence en Australie.

Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes, a confirmé que Valtteri Bottas et ses ingénieurs ont ignoré les instructions d'avant-course priant les pilotes de ne pas prendre le risque d'aller décrocher le meilleur tour lors du Grand Prix d'Australie.

Wolff révèle qu'il avait clairement fait savoir dimanche matin qu'il ne souhaitait pas que ses pilotes aillent potentiellement perdre une position sur le podium en cherchant à réaliser le meilleur tour, qui rapporte depuis cette année un point s'il est réalisé par un pilote classé dans le top 10.

Néanmoins, Bottas a cumulé ce point aux 25 de sa victoire de Melbourne, après avoir été entendu en débat radio avec son team sur le sujet. L'ingénieur piste de Bottas lui fait savoir qu'il y avait "des jeux en cours" de la part d'autres pilotes - dont Verstappen - pour essayer de s'emparer du meilleur tour qu'avait signé le Finlandais plus tôt dans la course.

Lire aussi:

"Un super nouvel élément de spectacle"

Après-coup, Wolff a admit être heureux d'avoir vu son pilote remporter un point additionnel. "[Dimanche], lors du meeting matinal, lorsque nous avons parlé de la stratégie, je leur ai interdit d'aller chercher le meilleur tour s'ils étaient positionnés premier, second ou troisième", commente Wolff avec l'œil amusé d'un parent ayant vu ses enfants prendre le meilleur avec finesse.

"Ils m'ont tous ignoré ! Je pense que c'était un complot entre les ingénieurs et les pilotes, car les ingénieurs étaient enthousiastes. Je dois reprendre les appels radio et voir comment ça s'est passé. Au final, je suis très heureux… Collecter le dernier point additionnel est bon, je pense. C'est divertissant ! C'est un super nouvel élément de spectacle."

Néanmoins, Wolff admet avoir ressenti de la tension à cause de cette chasse finale. "Je pense que c'est prendre des risques", explique celui qui ne pense pas uniquement aux erreurs que pourraient commettre les pilotes, mais aussi à la fiabilité et aux conséquences de tours de pleine performance mis dans les monoplaces petit à petit, lors de chaque course, quand chaque week-end est optimisé au maximum dans le domaine. "Surtout lorsque l'on vise de gros points : faut-il faire le tour le plus rapide ?" interroge Wolff. "Mais peut-être que mon point de référence sur le maintien de contrôle de l'auto demeure mon propre pilotage et je ne suis pas au niveau des pilotes F1", plaisante-t-il, revenant sur le risque d'erreurs de pilotage. "Je n'ai pas trop aimé ça."

Bottas est resté prudent dans le trafic

Bottas insiste sur le fait qu'il ne s'est pas laissé aveugler par l'enjeu du point additionnel et que le résultat de la première place demeurait clairement la priorité dans son esprit. Cependant, sa grande avance l'a incité à se saisir de l'opportunité. Avec le recul, et en dépit du fait d'avoir demandé à le faire par radio, Bottas disait après la course penser que cela ne valait pas un arrêt aux stands tardif pour de nouveaux pneus, également en raison des défaillances humaines pouvant y intervenir.

"Bien évidemment, obtenir le maximum de points de par le résultat est une bien plus grande priorité, et la seconde est le tour le plus rapide. Une fois l'écart avec derrière décent, j'avais assez de marge pour en discuter et établir un plan en vue de cela. J'ai demandé à faire un possible arrêt aux stands mais c'est quelque chose dont nous avions parlé avant la course : il s'agit de la première de la saison et nous ne voulions pas faire d'erreur idiote et être légèrement conservateurs avec notre préparation. Bien entendu, il était toujours question de piloter vite et de faire de notre mieux, mais nous devions nous assurer de prendre les meilleurs points possibles. C'est la raison pour laquelle nous ne nous sommes pas arrêtés à la fin, car le refaire présente toujours un risque, comme le fait qu'il y ait simultanément un Safety Car ou un problème avec l'arrêt."

Bottas décrit la bonne exécution du tour en question, qui rappelle la mise en condition d'un tour de qualifications, en ménageant de l'espace devant lui et tenant compte de la présence d'autres autos sur son chemin.  

"J'ai juste décidé que j'allais essayer de trouver un espace dans les quelques derniers tours, même si j'étais dans le trafic. J'ai pris mes distances, suis passé sur d'autres modes moteur et me suis lancé dans un tour rapide. Je suis heureux de l'avoir obtenu, car cela fait un point de plus."

Bottas pense que le meilleur tour en course apportera du sel aux GP cette saison. "Oui. Bien entendu, ça ne concerne que le top 10, et la priorité sera toujours d'obtenir une bonne position en course, mais il y a des possibilités, c'est certain, de prendre un point additionnel."

 

Article suivant
Un écrou endommagé a provoqué l'abandon de Grosjean

Article précédent

Un écrou endommagé a provoqué l'abandon de Grosjean

Article suivant

L'Alfa Romeo de Giovinazzi avait un fond plat endommagé

L'Alfa Romeo de Giovinazzi avait un fond plat endommagé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu