Bottas : "Je peux encore me battre pour des victoires"

Le pilote finlandais a pris la deuxième place du Grand Prix d'Italie, assurant le doublé d'une écurie Mercedes impressionnante ce week-end.

Bottas : "Je peux encore me battre pour des victoires"
Le départ
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, passe Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, dans la Parabolique
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, et sa femme Emilia Bottas
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08

Déçu de sa performance en qualifications samedi, Valtteri Bottas a redressé la barre de belle manière en course, pour offrir à Mercedes son troisième doublé de la saison. Parti quatrième, le Finlandais a pourtant pris un envol moyen, se retrouvant piégé par Kimi Räikkönen. Mais il a mis à profit la puissance de son moteur pour reprendre le dessus sur son compatriote, avant de ne faire qu'une bouchée de Lance Stroll puis Esteban Ocon. 

Deuxième derrière un Lewis Hamilton qui avait déjà creusé le petit écart nécessaire pour être serein et en confiance, Bottas a ensuite emboîté le pas de son coéquipier en restant régulièrement entre trois et quatre secondes derrière lui. 

"Il y avait trois voitures à dépasser au début !", s'exclame Bottas à l'heure de revenir sur cette course. "Le départ a été très mauvais pour moi, beaucoup de patinage. La Ferrari est passée devant, et j'ai dû riposter. J'ai vite pris la deuxième place, et la voiture était très bien équilibrée, très solide. Nous étions rapides en ligne droite, c'est sûr, mais aussi dans tous les virages de la piste."

Si les Mercedes ont impressionné par leur domination et leur facilité ce dimanche après-midi, le troisième homme du championnat – toujours dans la course à 41 longueurs de Hamilton – s'attend à un tout autre scénario dans deux semaines sur le tracé urbain de Singapour.  

"C'est [Monza] un circuit unique, nous ne sommes pas forcément les plus rapides", prévient-il. "Singapour sera une tout autre histoire. Nous avons réalisé un résultat parfait, bravo, mais maintenant, il faut apprendre de ce week-end pour être forts de nouveau à Singapour."

"C'est vrai, aucun Finlandais n'a gagné à Monza", poursuit Bottas lorsqu'un journaliste souligne qu'il est le quatrième à y finir deuxième. "C'est dommage. J'ai fait toute la course deuxième, pas si loin de Lewis. On ne sait jamais ce qui peut arriver. On n'abandonne jamais le rêve d'une victoire possible pendant la course, mais je n'y pensais pas trop. Je me concentrais sur le fait d'exécuter notre plan et de bien prendre chaque virage. Ce n'était pas la journée des Finlandais, mais peut-être l'an prochain, qui sait ?"

Quant aux éventuelles consignes d'équipe, le pilote Mercedes estime toujours pouvoir les éviter, mais se pliera évidemment aux souhaits de son employeur : "Si je suis performant, si je parviens à bien me qualifier, je peux encore me battre pour les victoires. S'il se trouve que je manque de rythme et que Lewis fait du meilleur travail, ce sera mieux d'aider que de faire quelque chose de stupide. Je vais toujours avoir l'esprit d'équipe. C'est à l'écurie de décider. Il faut que je sois performant si je veux me battre pour le titre."

partages
commentaires
Hamilton : "Le moteur Mercedes est assurément meilleur que le Ferrari"

Article précédent

Hamilton : "Le moteur Mercedes est assurément meilleur que le Ferrari"

Article suivant

Sixième, Ocon ne "pouvait pas faire grand-chose de plus"

Sixième, Ocon ne "pouvait pas faire grand-chose de plus"
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021