Bottas explique à qui s'adressait son "fuck you" radiophonique

Valtteri Bottas a déclaré que la réédition de son "à qui de droit, allez vous faire foutre" après la victoire au GP de Russie 2020 de F1 s'adressait aux gens qui lui disent "d'abandonner".

Après avoir passé la ligne d'arrivée à la suite de son succès lors du GP de Russie, Valtteri Bottas a répété le message qu'il avait lancé au GP d'Australie 2019, en commençant par "bon moment pour remercier mes critiques" avant d'enchaîner sur "à qui de droit, allez vous faire foutre".

Au moment d'expliquer ses mots en conférence de presse, et de répondre à la question de savoir si la critique de ses résultats face à Hamilton pesait, Bottas a déclaré : "Non, ce n'est pas le cas. Mais, honnêtement, je ne comprends pas les gens qui ont besoin de critiquer les autres. On m'a dit que je ne devrais 'pas me donner la peine', que je devrais 'abandonner', mais tel que je suis, je ne le ferai jamais. Donc je voulais juste leur envoyer à nouveau mes meilleurs vœux. C'est juste sorti comme ça."

Lire aussi :

"Mais le plus important c'est que j'ai confiance quand j'aborde chaque week-end de course et je crois que je peux le faire, et je serai toujours comme ça. Il faut avoir cet état d'esprit. Et je suis heureux, même si c'était difficile hier, de ne pas avoir abandonné, j'ai trouvé le positif et je savais qu'il y aurait des opportunités. Et les choses sont venues à moi aujourd'hui. Donc, oui, j'espère pouvoir encourager les gens à ne pas abandonner car c'est la plus grande erreur que l'on puisse faire dans la vie."

La seconde victoire de Bottas cette saison et en Russie a été marquée par une course relativement tranquille une fois Hamilton au stand pour écoper de sa pénalité de dix secondes. La troisième place du Britannique a permis au Finlandais de faire descendre l'écart de 55 à 44 points en tête du championnat, "un bon boost de confiance et une bonne dynamique pour les prochaines courses".

"[Ma dernière victoire datait] d'un moment [au GP d'Autriche en ouverture de la saison, ndlr], mais c'est passé très près de nombreuses fois. Je trouve que mon rythme de course, surtout cette saison, a été meilleur que lors des saisons précédentes. Je ne peux pas dire que c'était frustrant mais c'était un peu embêtant d'être proche mais pas tout à fait là, mais les choses sont assurément allées dans mon sens aujourd'hui. Comme je l'ai dit, les choses ne peuvent pas toujours aller contre vous. Donc, assurément, c'est vraiment satisfaisant aujourd'hui. La victoire, elle semblait bien méritée, [même si] je me considère également chanceux avec la pénalité de Lewis. Mais en dehors de ça, c'était une super course."

partages
commentaires
Hamilton pénalisé : "Ils essaient de m'arrêter, n'est-ce pas ?"
Article précédent

Hamilton pénalisé : "Ils essaient de m'arrêter, n'est-ce pas ?"

Article suivant

Finalement, Hamilton ne recevra pas de points de pénalité !

Finalement, Hamilton ne recevra pas de points de pénalité !
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021