Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
11 oct.
Course dans
18 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Bottas : Moins de dépassements avec la fin des modes moteur qualifs

partages
commentaires
Bottas : Moins de dépassements avec la fin des modes moteur qualifs
Par :

Pour Valtteri Bottas, la limitation que veut introduire la FIA sur les modes moteur puissants utilisés en qualifications risque de diminuer les dépassements en piste.

Par le biais d'une lettre envoyée par son secrétaire général aux sports mécaniques, la FIA a annoncé aux écuries, entre autres projets, son intention de limiter les modes moteur utilisables par les pilotes lors d'un week-end de Grand Prix, et ce dès la Belgique, fin août. Si les détails d'une telle interdiction restent à connaître, il semble que la mesure pourrait obliger les écuries à utiliser le même mode moteur pendant les qualifications et la course.

Lire aussi :

Si d'aucuns se réjouissent d'un tel revirement de l'interprétation du règlement par l'instance dirigeante, qui paraît être destiné à réduire l'avantage dont disposent les blocs Mercedes sur la concurrence, d'autres s'interrogent sur les conséquences de cette règle. 

Ainsi, Valtteri Bottas juge que l'action en piste pourrait souffrir de l'impossibilité pour les pilotes de moduler la puissance de leur unité de puissance lors des courses. "Il est impossible de savoir, au sujet des autres motoristes, ce qu'ils gagnent en puissance quand ils donnent tout en qualifications et si nous gagnons plus ou pas. Nous ne paniquons pas à ce sujet. Si cette règle entre en vigueur, ce sera la même chose pour tout le monde."

"Mais quand j'ai entendu parler de cette possibilité pour la première fois, la première chose [qui] m'est venue à l'esprit [est] l'effet que cela va avoir sur les courses. Parce que chaque équipe a bien entendu des modes différents par rapport à ce qu'elles veulent risquer au niveau de l'usure du moteur et parfois au moment où elles peuvent [changer le mode de performance]."

Lire aussi :

"C'est également la même chose pour nous, nous pouvons économiser le moteur si nous avons de la marge, et également en termes de stratégie pendant la course, pour les pilotes, nous utilisons beaucoup différents modes que ce soit en défense, en attaque."

"Donc, de mon côté, je dirais que si c'est le même mode moteur pour tout le monde pendant la course, je pense qu'il pourrait y avoir moins de dépassements parce que tout le monde va juste utiliser les mêmes modes au lieu de jouer avec eux et d'essayer de maximiser chaque situation avec parfois plus de puissance ou moins de puissance."

"Mais, en fin de compte, ça serait une chose de moins à faire pour nous pendant que l'on pilote. Évidemment, ça ne dépend pas de nous mais nous l'accepterons si cela arrive."

"Pas grand-chose" entre Hamilton et Verstappen, selon Horner

Article précédent

"Pas grand-chose" entre Hamilton et Verstappen, selon Horner

Article suivant

Verstappen refuse d'être comparé à Schumacher ou à un autre

Verstappen refuse d'être comparé à Schumacher ou à un autre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard