Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean

partages
commentaires
Par :
29 nov. 2019 à 15:57

Après les EL2 du GP d'Abu Dhabi 2019, Valtteri Bottas (Mercedes) a été légèrement sanctionné car jugé responsable de l'accrochage avec Romain Grosjean (Haas).

À une vingtaine de minutes de la fin des Essais Libres 2 sur le circuit de Yas Marina, et alors que les deux pilotes effectuaient des longs relais, Romain Grosjean et Valtteri Bottas se sont accrochés. Le Français, qui précédait de trois longueurs de voitures le Finlandais au moment d'aborder le freinage du virage 11, a vu son homologue freiner plus tard et plonger à l'intérieur quand lui-même était sur un rythme lent mais n'avait pas manifesté d'intention claire de laisser la voie libre. En conséquence, au moment où la Haas a tourné, Grosjean a eu la désagréable surprise de constater que la Mercedes #77 était à sa hauteur.

"Qu'est-ce que c'était que ce bordel ?" a lâché le Tricolore à la radio. "D'où il venait ?" Puis, plus tard : "Mec, il était super loin. Vérifiez la voiture, si on peut repartir, mais j'ai bien peur que ça ne soit pas bon." Quant au vice-Champion du monde, il a calmement lancé : "Il m'a tourné dessus, il n'a pas laissé de place."

Lire aussi :

L'accrochage a causé des dégâts aux deux voitures, qui ont tout de même pu être ramenées au stand par les deux concurrents. Le fond plat de la VF-19 a particulièrement souffert, ce qui est toujours un handicap pour la petite écurie américaine. Le drapeau rouge a également été déclenché peu après, pour nettoyer les débris qui jonchaient la piste à l'endroit de la collision. Les commissaires ont rapidement "noté" l'incident avant de s'en saisir et d'en convoquer les protagonistes à 16h, heure française.

Ils ont décidé d'infliger à Bottas une réprimande, sa première de la saison pour une infraction liée au pilotage. La décision a été justifiée comme suit : "Valtteri a accepté la responsabilité de la collision et reconnu qu'il s'agissait d'une tentative ratée de dépassement qui a entraîné la collision." Une pénalité sur la grille n'aurait pas changé grand-chose au sort du pilote Mercedes qui doit de toute façon partir parmi les derniers en raison de multiples changements d'éléments moteur.

Interrogé à froid, le Finlandais a déclaré : "Je pense qu'il ne m'a pas vu arriver à l'intérieur, je lui présente mes excuses mais je ne pouvais pas disparaître. J'ai tenté le dépassement et c'était fini. [...] Honnêtement, je pensais qu'il me verrait arriver parce qu'à un moment, il essayait de couvrir la trajectoire. Donc je pensais, vous savez, qu'il était conscient de ma présence mais peut-être qu'il n'a pas regardé dans ses rétroviseurs avant de tourner. Je m'attendais donc à ce qu'il me voie et j'ai vu l'écart se resserrer et il n'y avait aucun moyen d'éviter ça."

Article suivant
Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Article précédent

Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Article suivant

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie EL2
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard