Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean

Après les EL2 du GP d'Abu Dhabi 2019, Valtteri Bottas (Mercedes) a été légèrement sanctionné car jugé responsable de l'accrochage avec Romain Grosjean (Haas).

À une vingtaine de minutes de la fin des Essais Libres 2 sur le circuit de Yas Marina, et alors que les deux pilotes effectuaient des longs relais, Romain Grosjean et Valtteri Bottas se sont accrochés. Le Français, qui précédait de trois longueurs de voitures le Finlandais au moment d'aborder le freinage du virage 11, a vu son homologue freiner plus tard et plonger à l'intérieur quand lui-même était sur un rythme lent mais n'avait pas manifesté d'intention claire de laisser la voie libre. En conséquence, au moment où la Haas a tourné, Grosjean a eu la désagréable surprise de constater que la Mercedes #77 était à sa hauteur.

"Qu'est-ce que c'était que ce bordel ?" a lâché le Tricolore à la radio. "D'où il venait ?" Puis, plus tard : "Mec, il était super loin. Vérifiez la voiture, si on peut repartir, mais j'ai bien peur que ça ne soit pas bon." Quant au vice-Champion du monde, il a calmement lancé : "Il m'a tourné dessus, il n'a pas laissé de place."

Lire aussi :

L'accrochage a causé des dégâts aux deux voitures, qui ont tout de même pu être ramenées au stand par les deux concurrents. Le fond plat de la VF-19 a particulièrement souffert, ce qui est toujours un handicap pour la petite écurie américaine. Le drapeau rouge a également été déclenché peu après, pour nettoyer les débris qui jonchaient la piste à l'endroit de la collision. Les commissaires ont rapidement "noté" l'incident avant de s'en saisir et d'en convoquer les protagonistes à 16h, heure française.

Ils ont décidé d'infliger à Bottas une réprimande, sa première de la saison pour une infraction liée au pilotage. La décision a été justifiée comme suit : "Valtteri a accepté la responsabilité de la collision et reconnu qu'il s'agissait d'une tentative ratée de dépassement qui a entraîné la collision." Une pénalité sur la grille n'aurait pas changé grand-chose au sort du pilote Mercedes qui doit de toute façon partir parmi les derniers en raison de multiples changements d'éléments moteur.

Interrogé à froid, le Finlandais a déclaré : "Je pense qu'il ne m'a pas vu arriver à l'intérieur, je lui présente mes excuses mais je ne pouvais pas disparaître. J'ai tenté le dépassement et c'était fini. [...] Honnêtement, je pensais qu'il me verrait arriver parce qu'à un moment, il essayait de couvrir la trajectoire. Donc je pensais, vous savez, qu'il était conscient de ma présence mais peut-être qu'il n'a pas regardé dans ses rétroviseurs avant de tourner. Je m'attendais donc à ce qu'il me voie et j'ai vu l'écart se resserrer et il n'y avait aucun moyen d'éviter ça."

partages
commentaires
Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Article précédent

Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Article suivant

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"
Charger les commentaires
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021