Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean

Après les EL2 du GP d'Abu Dhabi 2019, Valtteri Bottas (Mercedes) a été légèrement sanctionné car jugé responsable de l'accrochage avec Romain Grosjean (Haas).

À une vingtaine de minutes de la fin des Essais Libres 2 sur le circuit de Yas Marina, et alors que les deux pilotes effectuaient des longs relais, Romain Grosjean et Valtteri Bottas se sont accrochés. Le Français, qui précédait de trois longueurs de voitures le Finlandais au moment d'aborder le freinage du virage 11, a vu son homologue freiner plus tard et plonger à l'intérieur quand lui-même était sur un rythme lent mais n'avait pas manifesté d'intention claire de laisser la voie libre. En conséquence, au moment où la Haas a tourné, Grosjean a eu la désagréable surprise de constater que la Mercedes #77 était à sa hauteur.

"Qu'est-ce que c'était que ce bordel ?" a lâché le Tricolore à la radio. "D'où il venait ?" Puis, plus tard : "Mec, il était super loin. Vérifiez la voiture, si on peut repartir, mais j'ai bien peur que ça ne soit pas bon." Quant au vice-Champion du monde, il a calmement lancé : "Il m'a tourné dessus, il n'a pas laissé de place."

Lire aussi :

L'accrochage a causé des dégâts aux deux voitures, qui ont tout de même pu être ramenées au stand par les deux concurrents. Le fond plat de la VF-19 a particulièrement souffert, ce qui est toujours un handicap pour la petite écurie américaine. Le drapeau rouge a également été déclenché peu après, pour nettoyer les débris qui jonchaient la piste à l'endroit de la collision. Les commissaires ont rapidement "noté" l'incident avant de s'en saisir et d'en convoquer les protagonistes à 16h, heure française.

Ils ont décidé d'infliger à Bottas une réprimande, sa première de la saison pour une infraction liée au pilotage. La décision a été justifiée comme suit : "Valtteri a accepté la responsabilité de la collision et reconnu qu'il s'agissait d'une tentative ratée de dépassement qui a entraîné la collision." Une pénalité sur la grille n'aurait pas changé grand-chose au sort du pilote Mercedes qui doit de toute façon partir parmi les derniers en raison de multiples changements d'éléments moteur.

Interrogé à froid, le Finlandais a déclaré : "Je pense qu'il ne m'a pas vu arriver à l'intérieur, je lui présente mes excuses mais je ne pouvais pas disparaître. J'ai tenté le dépassement et c'était fini. [...] Honnêtement, je pensais qu'il me verrait arriver parce qu'à un moment, il essayait de couvrir la trajectoire. Donc je pensais, vous savez, qu'il était conscient de ma présence mais peut-être qu'il n'a pas regardé dans ses rétroviseurs avant de tourner. Je m'attendais donc à ce qu'il me voie et j'ai vu l'écart se resserrer et il n'y avait aucun moyen d'éviter ça."

partages
commentaires
Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Article précédent

Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Article suivant

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"

Russell : "Je me sens assez bien pour piloter"
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021