Bottas termine en tête à Barcelone, Ilott dans le mur

Valtteri Bottas a été le plus rapide en piste mardi à Barcelone, lors de la première des deux journées d'essais organisées dans la foulée du Grand Prix d'Espagne. La séance a été interrompue par la grosse sortie de piste de Callum Ilott, qui réalisait son premier test en F1 avec Alfa Romeo.

Bottas termine en tête à Barcelone, Ilott dans le mur

Déjà en tête de la première journée d'essais à la mi-journée à Barcelone, Valtteri Bottas a enfoncé le clou dans l'après-midi, signant un chrono s'approchant à un dixième de sa pole position de samedi dernier, en 1'15"511, avec les pneus les plus tendres (C5). Le Finlandais a bouclé une journée productive avec pas moins de 131 tours au compteur. Il devance la Ferrari de Charles Leclerc, dont le tour le plus rapide a été enregistré en 1'16"933 à cinq minutes du drapeau à damier, en pneus C2. Au volant de la Toro Rosso, Daniil Kvyat a signé le troisième temps en 1'17"679.

Voir aussi :

Il convient de rappeler, comme toujours, que la feuille des temps reste anecdotique pour une telle journée puisque les programmes d'une écurie à l'autre sont très différents, et toutes les informations ne sont pas données concernant les type de gommes utilisés ou les niveaux de carburant embarqués. Par ailleurs, deux monoplaces étaient dévolues à Pirelli : celle de Sebastian Vettel chez Ferrari et celle de Sergio Pérez chez Racing Point. 

Deux drapeaux rouges dans l'après-midi

Callum Ilott, Alfa Romeo C38, en tête-à-queue

Si la matinée n'a pas été perturbée par le moindre incident majeur, on ne peut pas en dire autant de l'après-midi. Le drapeau rouge a été brandi peu avant 15 heures suite à une sortie de piste de Callum Ilott. Le Britannique avait déjà goûté au bac à gravier plus tôt dans la journée, mais cette fois-ci il a heurté assez violemment les protections au virage 3. S'il est indemne, le choc a été suffisamment important pour mettre un terme à son premier test en F1, Alfa Romeo ayant dû baisser le rideau après 41 tours couverts. 

Un second drapeau rouge a été déployé aux alentours de 17 heures, lorsque Pierre Gasly a immobilisé sa Red Bull dans la ligne droite des stands. Suite à cet incident, l'écurie autrichienne a mis fin prématurément à sa journée, après avoir tout de même accumulé la bagatelle de 118 tours. À sa descente de voiture, le Français suspectait un problème de transmission. "En sortant de la chicane, j'ai juste senti comme si quelque chose cassait, puis j'étais en roue libre jusqu'à l'entrée des stands", a-t-il expliqué.

Appelé à relayer Carlos Sainz dans le cockpit de la McLaren MCL34, Lando Norris a très peu roulé en début d'après-midi, avant de finalement parcourir 44 tours. 

Cette journée a permis à plusieurs pilotes rookies de profiter d'un bon temps de piste, parmi lesquels Pietro Fittipaldi chez Haas, Nick Yelloly chez Racing Point et Nicholas Latifi chez Williams. Mercredi, les essais en Catalogne se dérouleront dans un format identique. Ce sera l'occasion de voir à l'œuvre Nikita Mazepin chez Mercedes ou encore Antonio Fuoco chez Ferrari. 

Spain Essais Barcelone - Jour 1

  Pilote Équipe Temps Trs
1 Finland V. Bottas   Mercedes 1'15"511  131
2 Monaco C. Leclerc   Ferrari 1'16"933  131
3 Russian Federation D. Kvyat   Toro Rosso 1'17"679  121
4 Germany N. Hülkenberg   Renault 1'18"051  68
5 France P. Gasly   Red Bull 1'18"140  118
6 Spain C. Sainz    McLaren 1'18"263  64
7 Brazil P. Fittipaldi   Haas 1'18"326 (P) 98
8 United Kingdom N. Yelloly   Racing Point 1'18"361  111
9 Germany S. Vettel   Ferrari 1'18"425 (P) 132
10 United Kingdom L. Norris   McLaren 1'18"567  44
11 Mexico S. Pérez   Racing Point 1'19"719 (P) 118
12 United Kingdom C. Ilott   Alfa Romeo 1'19"819  41
13 Canada N. Latifi   Williams 1'20"670  133

(P) : pneus "proto" ou programme Pirelli

partages
commentaires
Une application immersive dédiée à Ayrton Senna

Article précédent

Une application immersive dédiée à Ayrton Senna

Article suivant

Le sponsor titre de Haas a perdu un procès concernant son logo

Le sponsor titre de Haas a perdu un procès concernant son logo
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021