Bottas : Maintenir Vettel derrière moi "profitait à Lewis"

Victime d'une défaillance de son moteur Mercedes, Valtteri Bottas n'a pas pu terminer la course même s'il a clairement joué le jeu de l'équipe Mercedes en maintenant Sebastian Vettel un moment derrière lui.

Le Finlandais a fait contre mauvais rythme bon coeur en jouant pleinement le jeu de l'équipe puisqu'il a un temps retenu Sebastian Vettel, ce qui a permis à Lewis Hamilton, pourtant avec des gommes plus lentes que l'Allemand, de ne pas perdre trop de temps à un moment décisif.

Revenant sur sa course, et notamment l'envol, où il a bien failli dépasser Hamilton, mais aussi être pris dans l'accrochage qui a éliminé Max Verstappen et Kimi Räikkönen, Bottas explique : "J’étais à l’intérieur, on s’est touchés un petit peu avec Kimi dans le premier virage, c’était juste un peu trop serré, après je ne sais pas ce qui s’est passé entre eux."

Quand il lui est demandé s'il a volontairement rendu la vie difficile à la Ferrari numéro 5 à la fin de son premier relais, il répond : "J’ai essayé de faire le maximum pour le garder derrière moi, car on était sur une stratégie différente et ça profitait à Lewis, je faisais mon travail."

Enfin, son abandon au 39e tour est venu le priver d'une troisième place qui lui semblait acquise, même si cette perspective était dans son esprit en raison de son vieux moteur : "On savait qu’avec l’ancien moteur on serait à la limite du kilométrage, et c’est peut-être ce qui a provoqué mon problème."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Sous-évènement Course
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Réactions
Tags abandon, barcelone