Bottas : "Mercedes n'a toujours pas la meilleure voiture"

Bien qu'ayant monopolisé les avant-postes en essais libres à Imola, les pilotes Mercedes observent la concurrence avec inquiétude.

Bottas : "Mercedes n'a toujours pas la meilleure voiture"

C'est sur un doublé Mercedes que se sont achevées les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Émilie-Romagne ce vendredi, à chaque fois avec le meilleur temps de Valtteri Bottas devant Lewis Hamilton. Trois semaines plus tôt, à Bahreïn, les Flèches d'Argent étaient nettement en deçà des Red Bull ; la satisfaction est donc au rendez-vous à l'issue de cette première journée à Imola, lors de laquelle les évolutions apportées à la W12 ont convaincu et l'adhérence du train arrière n'a pas posé de problème.

Lorsqu'il lui est demandé si ces progrès sont liés au travail de l'équipe où aux spécificités du circuit, Hamilton répond : "Je pense que c'est un peu des deux. L'équipe a vraiment travaillé très dur pour essayer de comprendre ce qui s'est passé lors de la dernière course, où nous étions faibles, et dans quels domaines nous pouvons améliorer un peu les réglages de la voiture. Mais je pense que la piste nous est un peu plus favorable par ailleurs. Nous avons commencé avec des réglages vraiment bons, nous avons fait de petits ajustements çà et là, mais pas de problème majeur. Jusque-là, notre rythme est bon."

Lire aussi :

"La sensation de la voiture est vraiment meilleure si je la compare à Bahreïn, c'est bien", confirme Bottas. "Mais ce sont une piste, un circuit, une surface et un niveau d'adhérence différents. Au moins, le week-end a commencé de manière positive, et la voiture n'était vraiment pas loin du compte, niveau réglages. Il reste des choses à peaufiner, mais globalement, quant à l'équilibre, je suis bien plus satisfait de la voiture maintenant qu'il y a trois semaines."

Sans surprise, le directeur d'équipe Toto Wolff est aux anges, saluant la fraîcheur qui règne à Imola ce week-end : "C'est largement mieux qu'à Bahreïn. La voiture avait l'air performante ce matin et cet après-midi. Les températures ont probablement un peu aidé, car c'est là que nous souffrions, surtout à Bahreïn. Pour un vendredi, je suis vraiment satisfait. Le débriefing a été vraiment agréable, [les pilotes] ont dit que l'équilibre était bon avec l'occasionnel sous-virage, ou survirage en sortie. Mais globalement, leur sensation est très bonne quant à la voiture."

Valtteri Bottas, Mercedes W12, Lewis Hamilton, Mercedes W12

Plusieurs zones d'ombre subsistent néanmoins, tout d'abord quant aux performances des pneus. Bottas a signé le meilleur temps du jour en 1'15"551 avec les mediums, tandis que Hamilton a tourné en 1'15"561 chaussé de gommes tendres. "Je suis sûr qu'il reste davantage de performance que nous devons essayer de tirer du pneu tendre", estime Bottas, tandis que Hamilton renchérit : "Ça ne donnait pas vraiment l'impression qu'il y ait une grosse différence entre les deux. Je suis sûr qu'il reste davantage de performance à gagner d'une manière ou d'une autre [en tendres], mais cela pourrait n'en représenter qu'un peu."

Autre incertitude : le niveau de performance de Red Bull, qui est désormais un rival clair de Mercedes pour la victoire. En Essais Libres 2, Max Verstappen a été trahi par son arbre de transmission en début de séance et n'a pas pu montrer son potentiel, tandis que Sergio Pérez n'a pas fait mieux que sixième avec près de neuf dixièmes de retard sur Bottas. De surcroît, AlphaTauri et Ferrari sont très proches : Pierre Gasly a moins d'un dixième de déficit, tandis que Charles Leclerc serait au sommet de la hiérarchie s'il n'avait pas dépassé les limites de la piste au virage 9.

"Toute la grille a l'air vraiment serrée, notamment en milieu de tableau et à l'avant", estime Bottas. "Nous n'avons certainement pas encore vu le meilleur de Red Bull, nous le verrons en Q3 demain. Aucun doute, ils vont être rapides, et nous ne pensons toujours pas avoir la meilleure voiture."

"Je crois que nous n'avons pas encore vu le meilleur des Red Bull", acquiesce un Hamilton un poil plus modéré. "On dirait que leurs séances ont été assez désordonnées avec le trafic notamment, ce sera intéressant de voir à quel point elles seront rapides demain." Le septuple Champion du monde a d'ailleurs eu un mot spontané pour Gasly : "AlphaTauri a fait un travail époustouflant cette année et a l'air incroyablement rapide. C'est vraiment super que Pierre ait une bonne voiture, je suis ravi de le voir si haut."

partages
commentaires
Aston Martin veut un ajustement rapide du règlement aéro !

Article précédent

Aston Martin veut un ajustement rapide du règlement aéro !

Article suivant

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc
Charger les commentaires
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021