Bottas n'était pas si loin de son premier point

Si Pastor Maldonado a vécu une course difficile à Monaco, avec un accrochage dans le premier tour et une violente sortie de piste après une heure de course, Williams aurait pu glaner son premier point de la saison en Principauté

Si Pastor Maldonado a vécu une course difficile à Monaco, avec un accrochage dans le premier tour et une violente sortie de piste après une heure de course, Williams aurait pu glaner son premier point de la saison en Principauté.

Auteur d'une course solide, Valtteri Bottas aurait pu offrir ce petit bonheur à son équipe, mais il a finalement du se contenter de la douzième place finale.

Sur un circuit atypique, Williams a toutefois semblé en progrès, tendance qu'il faudra confirmer à Montréal.

"C'était difficile de dépasser en course et même si parfois nous avions l'impression d'avoir le bon rythme, nous ne pouvions pas faire ce que nous voulions", souligne Bottas. "Il y a eu beaucoup d'action dans une course mouvementée et j'étais heureux de ramener la voiture. Nous devons continuer à pousser car Montréal sera un circuit où il sera plus facile de dépasser, donc nous devons nous assurer d'avoir la vitesse pour attaquer et défendre."

Pour Mike Coughlan, le drapeau rouge a considérablement changé la donne du point de vue stratégique, ce qui n'a pas fait les affaires de son pilote.

"Valtteri a fait une course mature et un excellent travail pour son premier Grand Prix de Monaco. Le drapeau rouge nous a permis de mettre des pneus neufs sur nos deux voitures, ce qui fait que le stratégie n'a pas joué un rôle important. Nous étions à la chasse pour prendre un point à la fin, mais ce n'est pas arrivé", a confié le directeur technique.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités