Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
00 Heures
:
52 Minutes
:
06 Secondes
04 sept.
EL1 dans
19 jours
11 sept.
Prochain événement dans
26 jours
25 sept.
EL1 dans
40 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
54 jours
23 oct.
Prochain événement dans
68 jours
31 oct.
Prochain événement dans
76 jours

Bottas n'a "rien fait de répréhensible" face à Räikkönen

partages
commentaires
Bottas n'a "rien fait de répréhensible" face à Räikkönen
Par :
Traduit par: René Fagnan
4 nov. 2015 à 10:30

Rob Smedley affirme que Valtteri Bottas a été chanceux de poursuivre sa course après s’être accroché avec la Ferrari de Kimi Räikkönen durant le Grand Prix du Mexique.

Podium : le deuxième Lewis Hamilton Mercedes AMG F1, Andrew Shovlin, Ingénieur Mercedes AMG F1, le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, et le troisième Valtteri Bottas, Williams
Podium : le troisième Valtteri Bottas, Williams
Valtteri Bottas, Williams lors de la conférence de presse de la FIA
Valtteri Bottas, Williams F1 Team
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T au départ

Valtteri Bottas a terminé la course mexicaine sur le podium. Il occupe aujourd’hui le quatrième rang au championnat des pilotes avec 126 points.

Dans une lutte au virage 5 de l’Autodromo Hermanos Rodriguez, la roue avant gauche de la Williams de Bottas est entrée en contact avec la roue arrière droite de la Ferrari de Kimi Räikkönen. La Ferrari a décollé, brisant sa suspension arrière et contraignant Räikkönen à l'abandon. Bottas a continué sa route, et a coupé la ligne d'arrivée en troisième position.

Rob Smedley, responsable de la performance des voitures chez Williams, affirme que “la voiture n’a subi aucun dommage. Nous avons été chanceux. Valtteri n’a absolument rien fait de répréhensible, mais cela aurait pu mettre un terme à sa course”.

Pas de blâme

Pour Smedley, Bottas n’a rien à se reprocher dans cette accrochage avec son compatriote. L’ingénieur britannique ajoute que son protégé roulait déjà sur le vibreur quand Räikkönen a braqué son volant vers la droite et touché la Williams.

Valtteri ne pouvait pas être plus à l’intérieur du vibreur au virage 5. Nous savions qu’il s’agissait d’un virage difficile à protéger”, dit Smedley.

Le chose la plus normale à faire est de défendre la trajectoire intérieure, ce que Kimi a fait. Mais si vous occupez cette trajectoire, vous avez l’intérieur pour les trois virages suivants. C’est ce qu’a fait Kimi. Valtteri lui a donné suffisamment d’espace à l’extérieur du virage à gauche. Et depuis les images de la caméra embarquée, on note qu’il n’avait plus d’espace pour se déplacer. Valtteri avait déjà deux roues à l’extérieur de la piste. Kimi savait où il était, puisqu’il protégeait déjà ce virage”, termine Smedley.

Pirelli confirme les tests d'Abu Dhabi et en précise les conditions

Article précédent

Pirelli confirme les tests d'Abu Dhabi et en précise les conditions

Article suivant

Susie Wolff - Une femme en F1, ce n'est pas pour tout de suite

Susie Wolff - Une femme en F1, ce n'est pas pour tout de suite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Williams
Auteur Jonathan Noble