Bottas : "J'ai pu passer pour un con" face à Russell

Valtteri Bottas le sait : son image a pu être écornée par la performance de George Russell à Bahreïn.

Valtteri Bottas a connu un week-end éprouvant à Bahreïn, et il a conscience d'avoir vu son image souffrir de la manière dont George Russell a été extrêmement performant dès son premier week-end chez Mercedes. Le Britannique remplaçait Lewis Hamilton, forfait en raison du COVID-19, et il a saisi sa chance au point d'avoir flirté plus que jamais avec la pole position puis la victoire. Surtout, il a mis le Finlandais sous l'éteignoir pendant toute la course, provoquant une situation gênante pour celui-ci, si tant est que l'on s'attarde sur la lecture brute du résultat.

Huitième à l'arrivée, après l'erreur "monumentale" commise par Mercedes dans les stands puis la crevaison dont a été victime Russell, Bottas assure que malgré son mauvais départ, il était toujours en lice pour la victoire avant la deuxième intervention de la voiture de sécurité, qui a bouleversé la course. Il venait en effet de réduire l'écart de huit à cinq secondes avec Russell, et espérait une explication finale. "Avec les pneus mediums, je savais que dans le premier relais la position en piste serait importante, donc c'était évidemment malheureux de la perdre", confie Bottas. "Mais dans le second relais, je le rattrapais et j'avais un bon rythme. Je savais donc que tout serait ouvert et que nous allions probablement mener un beau combat. Je savais que tout était encore à jouer, surtout vers la fin du relais avec les pneus durs."

Lire aussi :

Avant le début du week-end, Bottas avait admis qu'il ne serait pas bon pour lui d'être en délicatesse face à Russell. Le constat est rude pour le Finlandais et il a conscience de l'interprétation qui peut être faite depuis l'extérieur, à laquelle il n'a jamais songé pendant le Grand Prix. "En course, j'ai essayé de faire du mieux possible, et je savais que ce serait long, donc je ne pensais pas à ce genre de choses", précise-t-il. "Mais maintenant que j'y pense, c'est sûr, quand on ne sait pas tout, j'ai pu passer pour un con et pour un idiot complet. Ce n'est pas terrible. C'était une mauvaise course de ma part, et il sera facile pour chacun de dire qu'un nouveau gars est arrivé, et qu'il a battu celui qui était dans l'équipe depuis des années. Ce n'est donc pas idéal. Mais les gens qui savent ont conscience des performances, ils savent ce que le résultat final aurait pu être. Je ne sais pas quoi dire, vraiment. Ce week-end n'est pas idéal, naturellement."

Outre le départ raté qui a permis à Russell de prendre l'avantage au premier virage, c'est surtout le dépassement du Britannique sur Bottas au virage 5 qui a marqué les esprits. L'image est cruelle, mais Bottas rappelle que son coéquipier était en pneus neufs, tandis que lui se débattait avec des pneus durs usés qui avaient plus d'une vingtaine de tours à leur actif. "C'était un cauchemar avec ces pneus durs usés, qui avaient déjà perdu de la température lors de l'arrêt au stand", décrit-il. "Contre des gars en pneus mediums neufs, j'étais une proie facile. C'était une situation cauchemardesque."

George Russell, Mercedes F1 W11 et Valtteri Bottas, Mercedes F1 W11 se battent

partages
commentaires
Le confinement inédit de la F1 pour rouler à Abu Dhabi

Article précédent

Le confinement inédit de la F1 pour rouler à Abu Dhabi

Article suivant

Mercedes : Un duo Hamilton-Russell pourrait créer "la tourmente"

Mercedes : Un duo Hamilton-Russell pourrait créer "la tourmente"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Valtteri Bottas , George Russell
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021