Bottas prêt à rejoindre une petite équipe pour rester en F1

Alors que son avenir chez Mercedes est incertain, Valtteri Bottas n'a qu'une priorité : rester en Formule 1.

Bottas prêt à rejoindre une petite équipe pour rester en F1

On sait désormais que Lewis Hamilton va rester chez Mercedes lors des deux saisons à venir, mais quid de son coéquipier ? La marque à l'étoile s'est montrée claire sur le fait que le second baquet allait se jouer entre Valtteri Bottas, qui l'occupe depuis 2017, et George Russell, protégé de l'écurie depuis cette même date.

Lire aussi :

Auteur de performances impressionnantes cette saison, ayant notamment réalisé l'exploit de passer en Q3 au Grand Prix d'Autriche, Russell est sur une pente ascendante, tandis que Bottas est en difficulté, devancé par Sergio Pérez et Lando Norris au championnat. Le temps commence à presser pour le pilote Mercedes.

"Je viens de me rendre compte qu'on est déjà en juillet et que la trêve d'août n'est que dans deux courses. Je suis sûr qu'il va falloir en discuter bientôt, mais pas aujourd'hui ni demain", a déclaré Bottas ce samedi. Mais où pourrait-il aller ? De nombreux baquets sont déjà pris pour 2022, et seules les écuries Alfa Romeo et Williams (pour laquelle il a couru de 2013 à 2016) pourraient s'intéresser au Finlandais.

Et lorsqu'il lui a été demandé s'il considérerait d'autres options comme Williams, Bottas a répondu : "Je ne vais pas y réfléchir maintenant, peut-être la semaine prochaine. Bien sûr, je veux savoir ce que prévoit l'équipe, quel pilote elle veut dans l'autre voiture. Lewis est confirmé, l'autre [voiture] reste libre, donc il faut que l'équipe décide. Il faut que j'aie cette discussion. Mais j'ai aussi le sentiment d'avoir encore de très nombreuses années devant moi. Je prends du plaisir à courir, j'adore la course, j'adore la F1, donc je n'envisage vraiment pas de rejoindre un autre sport, ou sport auto, dans les années à venir."

"S'il s'avérait que je ne vais pas continuer avec Mercedes, bien sûr que j'étudierais d'autres options. Mais ce n'est pas quelque chose à quoi il faut que je pense maintenant. J'ai aussi une bonne équipe de management, et ils ne m'ont rien dit pour l'instant. Je ne sais pas s'ils sont en contact avec qui que ce soit, car ils savent à quel point il est important de rester concentré en ce moment et d'être aussi performant que possible, en tant qu'équipe et pour moi personnellement. L'heure viendra bientôt. Je ne sais pas encore quel jour, quelle semaine. Mais je pense que oui, nous devrons étudier toutes les options et la situation dans sa globalité. Mais pour l'instant, je me concentre sur demain", a conclu Bottas.

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP d'Autriche 2021

Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP d'Autriche 2021

Article suivant

Ferrari surpris par le rythme de Russell en qualifications

Ferrari surpris par le rythme de Russell en qualifications
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021